Soirée bowling – quelques astuces pour réussir un strike

Dernière mise à jour: 13.12.19

Soirée bowling – quelques astuces pour réussir un strike

 

Le bowling ou le jeu de boules est très prisé aux États-Unis et commence à gagner le cœur de la population mondiale. La pratique de cette discipline semble facile, seulement, elle nécessite quelques astuces. Les voici.

 

Bien choisir les équipements

 

La boule

Le premier réflexe à adopter est de définir le type de boule à utiliser. La majorité des joueurs utilisent celles qui sont disponibles dans les établissements. Toutefois, certains en achètent pour eux-mêmes afin de mieux adapter leur main. Cette solution semble d’autant plus pratique, car les joueurs ont la possibilité de personnaliser les trous. Si vous optez pour l’achat d’une boule, vous disposerez d’une alternative.

D’une part, le perçage conventionnel permet d’enfoncer la seconde phalange du majeur et de l’annulaire. D’autre part, le finger permet uniquement d’enfoncer la première phalange. Cela offre une meilleure rotation. Les boules se déclinent par ailleurs en plusieurs poids. La meilleure option est de sélectionner celle qui est légère afin de faciliter le lancer.

 

Les chaussures

La pratique du bowling réclame le port de chaussures dédiées à ce sport. Celles-ci sont dotées de talons en caoutchouc mous. Cet élément est essentiel pour arrêter le swing de manière progressive. Ces chaussures spécifiques sont de plus équipées de semelles en cuir pour favoriser une bonne glisse. Il est capital de faire preuve de prudence durant leur port, car l’eau altère leur efficacité. Au contact de l’humidité, ces chaussures de bowling peuvent en effet causer des accidents.

Ces types d’accessoires sont généralement loués, au même titre que la piste. Les frais de location sont par ailleurs intégrés dans les factures si vous participez toutes les semaines à des rencontres.

Adopter la bonne posture

 

Définir la bonne distance de la ligne de faute

Lors d’une partie, il est impératif de déterminer la distance de la ligne de faute. Pour ce faire, commencez par tourner le dos aux quilles et placez les talons sur cette dernière. Comptez ensuite 4 pas et demi et notifiez l’emplacement où se situent vos orteils.

Cette localisation se trouve généralement entre les 5 points et la ligne de faute. Effectuez des pas légers très peu prononcés afin d’éviter les fautes. Dans le cas où vous dépasseriez la ligne, votre lancer sera incomplet et les quilles resteront à leur place. Ce sont les raisons pour lesquelles il est impératif de définir avec précision la distance de la ligne de faute.

 

Lancer la boule

Pour parfaire votre lancer, commencez à placer le pied sur le point central. La main dominante doit être à l’opposé de celui-ci. Placez-le ensuite en avant et alignez-le avec le point central. Cette méthode est destinée aux débutants en bowling.

Vous pouvez ensuite adopter votre technique personnelle après quelques mois d’expérience. Pour un bon lancer, il faut viser le deuxième triangle qui figure parmi les 3 qui sont placés à approximativement 4,5 m de la ligne de faute. Effectuez quelques tirs de chauffe pour établir la direction de la boule. Cette pratique vous permet de plus d’exceller dans le domaine.

 

Parfaire votre précision

 

Manipuler la boule

Pour parfaire votre précision, pensez à bien manipuler la boule de strike. Il faut effectivement régler cet accessoire. Pour ce faire, commencez par décaler de 3 lattes par quille vers la gauche pour que ce soit plus facile de viser. Ensuite, adoptez la position de strike. Celle-ci permet de placer la boule à droite de la quille numéro 1. Une autre astuce consiste à tourner la boule. La poche à viser se trouve à un angle par rapport au joueur. Faites ainsi tourner l’accessoire dans cette direction à partir du bord de la piste. C’est pour cela d’ailleurs que vous devez choisir une boule légère.

 

Les bons gestes

La position des pieds occupe une place fondamentale dans la pratique du bowling. Pour faciliter votre positionnement, faites usage d’une latte de référence. Certains joueurs débutants ont tendance à penser que le jeu consiste à lancer la boule de manière forte pour faire un strike. Cela semble cependant moins efficace. Une boule rapide ne touche que certaines quilles.

Au contraire, lorsqu’elle roule lentement, elle peut toucher la majorité de ces dernières. Il est néanmoins possible d’effectuer un très fort lancer dans la mesure où vous contrôlez votre précision. La solution la plus efficace est d’en réaliser un qui est très précis afin de faire cogner les quilles entre elles et de les faire tomber. Cela nécessite un bon ajustement de la prise en main. Pour ce faire, enfoncez vos doigts dans la boule et utilisez l’autre main pour la stabiliser.

Les règles techniques

 

Réussir les spares

Dans le bowling, un spare ou une réserve ou un demi-strike correspond à un terme spécifique. Ce mot signifie que les 10 quilles ont été renversées en seulement 2 coups. Dans le cadre d’une rencontre, un spare compte 10 points en plus du nombre de quilles renversées durant le prochain lancer.

Pour le réussir, quelques règles de bases sont à prendre en compte. Si la quille numéro 1 figure parmi celles qui sont restantes en tête, optez pour la position strike. Pour ce faire, effectuez 3 lattes vers la droite. Pour faire simple, placez-vous vers la 8e afin d’effectuer votre lancer.

 

Les précautions

Le lancer de la boule s’effectue après 3 pas normaux. Il est inutile d’accélérer celui-ci. Son niveau d’adhérence dépend des conditions de la piste. Le poids repose sur votre expérience. Vous êtes autorisé à utiliser une boule plus lourde uniquement après avoir acquis des mois de pratique. Ce jeu comporte quelques risques non négligeables. Pour les éviter, effectuez vos mouvements en douceur. Certains joueurs ont en effet souffert de blessures au poignet, au coude et à l’épaule à la suite d’un effort trop excessif.

 

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...