Quelles réglementations pour les vélos ?

Dernière mise à jour: 22.09.19

 

Divertissement pour certains, travail pour d’autres, mais aussi activité physique réputée, faire de la bicyclette est très prisé. Pour certains pays, rouler sur un deux-roues non motorisé ne se fait plus sans règles. En effet, de nombreuses consignes ont vu le jour, non seulement pour assurer la sécurité du cycliste, mais aussi pour protéger les piétons.

 

La lumière : une obligation esthétique

En France, la lumière s’impose sur le vélo. En effet, plusieurs points nécessitent d’être respectés si vous voulez rouler tranquillement en soirée ou la nuit, sans vous faire contrôler par la police pour manquement à un règlement.

Il faut donc disposer d’un phare avant. Il doit être de couleur blanche ou jaune pour bien éclairer la route. Grâce à cela, vous verrez les trous qui pourraient se présenter sur votre chemin.

Le feu arrière rouge sert à annoncer votre présence aux personnes roulant derrière vous. Cela vous évitera de vous faire renverser par une voiture ou une moto. Les accidents arrivent généralement lorsqu’on ne vous distingue pas. Cet élément signale aussi le fait que vous ralentissez, incitant ainsi les autres à en faire de même.

Pour accentuer votre visibilité, beaucoup recommandent l’usage de catadioptres. Ils doivent présenter les mêmes couleurs que les lumières avant et arrière. Ils vous serviront également lorsque les phares de votre vélo ne fonctionnent pas, car ils reflètent celles des autres.

Différents réflecteurs latéraux devront aussi se trouver sur la bicyclette. Équipez-en les roues, les rayons, les pédales et les extrémités du guidon. Cela permettra aux conducteurs de déterminer exactement la distance à mettre entre vous et lui s’il essaye de vous dépasser. C’est en outre un moyen pour aider un automobiliste à vous voir si vous arrivez du côté gauche ou droit.

Le style de lampe que vous utilisez dépendra de vos envies, vous laissant ainsi la possibilité de choisir un article qui apporte un design agréable au vélo. Donnez alors une touche personnelle à votre deux-roues.

 

 

La nécessité du casque

Peu importe qu’on roule dans une voiture ou sur un vélo, il existe toujours quelques probabilités d’avoir un accident. Dans la seconde option, tout votre corps s’expose aux chocs. Il faut donc porter des accessoires à des points-clés pour minimiser les dégâts. Mettez des protections sur les genoux, les coudes, les poignets, les chevilles et les épaules, mais la partie à sécuriser impérativement est la tête.

La loi impose le port de casque pour tous les cyclistes, peu importe leur âge, l’utilisation du vélo et la distance à parcourir. Que vous vous en serviez pour travailler ou pour le plaisir, cet accessoire vous préserve des commotions et autres blessures graves. Il absorbe les coups à ce niveau et répartit l’impact sur une surface plus large. De ce fait, vous aurez moins mal lorsque vous tombez.

Il faut en outre le porter correctement pour garantir une protection optimale. Il doit donc se poser sur le milieu de la tête avec une distance de 1 doigt entre les sourcils et le devant. Serrez les sangles pour qu’elles soient bien tendues et forment un Y sous le lobe de l’oreille. Assurez-vous de pouvoir faire entrer un doigt sous la boucle. Cela vous évitera de vous étrangler avec ou de ne pas vous sentir à votre aise.

 

Installer une remorque ou un siège pour enfant

Véhicule comme tant d’autres, le vélo peut recevoir une remorque, permettant de transporter des objets lourds. Afin d’assurer votre sécurité, il faut coller des réflecteurs sur les côtés et à l’arrière de cet accessoire. On peut aussi y placer un phare rouge pour avertir les conducteurs qui pourraient se trouver derrière vous.

Des règles régissent également l’installation en plus des conseils de sécurité à suivre pour réduire les menaces d’accident. La charge maximale supportée par le bac ne doit pas être dépassée, car vous risquez d’avoir des problèmes en chemin. Si aucune instruction ne se trouve sur la fiche, effectuez des essais avant de partir pour un long trajet. Mettez-y quelque chose de lourd et faites des circuits dans votre quartier. Passez des virages, abordez des montées et des descentes pour vous assurer de la fiabilité des fixations, mais aussi des freins.

La mise en place d’un siège-vélo pour enfant serait un atout, car vous pourrez y transporter votre petit et profiter d’une balade agréable en famille. Il doit permettre à celui-ci d’avoir un dos bien droit, avec les épaules soutenues et les pieds posés. Pour plus de confort, un appuie-tête et une ceinture de sécurité doivent en outre figurer sur l’article. N’oubliez surtout pas son casque acheté à la bonne taille lorsque vous l’emmenez avec vous.

 

 

Rouler dans le respect des règles

Lorsque vous vous trouvez sur une voie publique, vous êtes tenu de respecter les codes imposés par les autorités compétentes. Toutes les signalisations  comptent pour garantir votre sécurité, et éviter des amendes. Suivez donc les instructions des panneaux, tels que les feux tricolores, les obligations de descendre du vélo, et les symboles peints sur la chaussée.

Dans le cas où le cycliste partage sa route avec des véhicules lourds, il fait bien de connaître les contraintes usuelles. Lorsque vous vous trouvez à proximité d’un camion ou d’un bus de transport public, la première chose à faire est d’établir un contact visuel avec le chauffeur. Il ne faut jamais prendre à la légère cette étape, car vous risquez votre vie et celle des autres.

Regardez régulièrement les clignotants avant d’aller d’un côté du véhicule. N’essayez jamais de dépasser par la droite et ne passez pas par l’angle mort de la voiture. Le conducteur pourrait ne pas vous voir, ce qui mènerait inévitablement à un accident. Et si vous vous faites dépasser, maintenez fermement le guidon et cessez de pédaler. Le souffle pourrait en effet vous déstabiliser si vous ne faites pas attention.

Si vous descendez le long d’une pente, tâchez toujours de rester droit et centrer votre poids au milieu du vélo. Restez souple à tout moment, et dégourdissez-vous régulièrement les doigts, les pieds, les jambes, surtout si vous roulez sur de longues distances.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...