Première fois au bowling – découvrir ce sport

Dernière mise à jour: 22.08.19

 

Le bowling est une discipline divertissante une fois qu’on le connait mieux. À première vue, on peut croire qu’il s’agit d’une simple distraction, pourtant des compétitions sont organisées et ce sport a vu naître des sportifs de haut niveau. Que vous le pratiquiez pour le plaisir ou pour rejoindre les pros, apprenez d’abord deux ou trois choses dessus.

 

Le bowling et ses origines

Déjà de par son nom, on devine que cette discipline nous vient des États-Unis et plus précisément en Virginie même si ceux qui en sont à l’origine proviennent d’Angleterre, d’Allemagne et des Pays-Bas. Elle prend naissance vers 1611, mais ne devient populaire qu’en 1840. Là encore, personne n’avait pas vraiment idée des règles ou encore du nombre réglementaire. Ce n’est qu’en 1895 que la première véritable « fédération » appelée American Bowling Congress est apparue.

 

Bien s’équiper pour jouer

La plupart des pistes sont en bois d’érable. Parlons plutôt des dimensions des quilles et des boules surtout. Ces dernières doivent faire un diamètre de 22 cm. Elle affiche entre 2.7 à 7.2 kg sur la balance. Donc, déjà avant de sélectionner la vôtre, réfléchissez au poids que votre bras supporterait. Un modèle trop pesant vous handicaperait, tandis qu’un autre trop léger n’aurait peut-être pas assez de précision ni de puissance pour faire tomber les quilles. Dans le doute, essayez tout le lot.

Tâter les boules à chaque fois fait perdre de précieuses heures. Donc, tâchez de vous rappeler la couleur de celle que vous avez prise la dernière fois, car une couleur indique un poids spécifique.

Les chaussures font aussi partie intégrante du matériel d’un bon joueur de bowling. Des modèles non adaptés pourraient rayer le sol ou l’endommager. Vous pourriez aussi facilement perdre votre équilibre dans des baskets inappropriées. La plupart des clubs en louent avec les chaussettes qui vont avec. Si vous avez les mains moites, gardez sur vous du talc pour éviter que la boule ne colle à vos doigts ou au contraire de la colophane si vous avez du mal à la garder en main.

 

 

Apprendre les règles de base

Grosso modo, l’idée c’est de faire rouler une boule de bowling sur la piste pour essayer de renverser toutes les quilles de l’autre côté. Ça, c’est ce que voient les téléspectateurs. Du côté des joueurs, le jeu a l’air plus sérieux. La partie se déroule en 10 tours où chacun joue deux fois. En effet, dès le début, il faut faire attention pour ne pas se tromper de trous où on met les doigts. Le pouce va dans le plus large et le majeur et l’annulaire dans ceux qui restent, de part et d’autre. Si vos doigts n’accrochent pas bien, vous aurez du mal à diriger la boule. Donc, veillez à ce qu’ils rentrent tous parfaitement.

Une fois sur la piste, tenez-vous debout face aux quilles de manière stable (c’est-à-dire avec la même largeur entre les pieds et au niveau des épaules) et pas trop près de la ligne de faute. Effectivement, il vous faudra prendre un peu de recul pour lancer la boule. Saisissez cette dernière et tenez-la au niveau du ventre, en même temps que vous avancez, dépliez le bras avec la boule à son extrémité et apprêtez-vous à la lancer en l’alignant sur l’axe que vous aurez choisi et en amorçant le coup. Baissez le bras et accompagnez la boule avec votre buste afin qu’elle atterrisse sur la piste en glissant. Dès que vous sentez que c’est fait, lâchez prise.

 

Travailler sa technique

On peut facilement se blesser sur une piste de bowling, malgré les apparences. En effet, vous pourriez échapper la boule des mains. Elle viendrait atterrir sur vos orteils ou votre pied. Beaucoup ont aussi déjà fait l’expérience de déraper sur le sol tellement il est glissant. Par conséquent, faites attention.

N’importe quel amateur devinerait que pour renverser toutes les quilles, il faut viser celle du milieu. Pourtant, si le coup est assez puissant, la boule l’entrainerait avec elle, certes, mais les autres resteraient debout. Donc, pour induire un phénomène de domino, il faut cibler les quilles situées de part et d’autre de celle au centre.

Il y en a ceux qui font souvent l’erreur de fixer les quilles et non les marquages au sol. Pourtant, ces derniers ont été instaurés pour justement aider le joueur à se repérer et à orienter sa boule.

Certains ne savent pas très bien où se placer par rapport à la ligne de faute. Par peur d’en récolter une, ils s’en éloignent le plus possible, d’autres aiment prendre des risques et placer le pied à quelques centimètres. Pour notre part, nous vous recommandons de rester à une dizaine de centimètres de là afin de ne pas vous compliquer le lancer.

Il ne s’agit pas non plus de projeter la boule n’importe comment. Si vous l’envoyez tout droit, vous risquez de la voir finir sur les côtés. Essayez en même temps que vous l’abaissez de la faire tourner sur elle-même vers l’intérieur de la piste. Ainsi sa trajectoire changera une fois qu’elle aura franchie quelques mètres devant.

 

 

Intégrer une équipe

Une équipe de bowling en compétition compte un à 8 joueurs maximum. Pour ce qui est du score, faire tomber les quilles du premier coup vous vaut un point. Ça s’appelle un strike contrairement à l’open frame où elles restent toutes debout.

Si vous les avez ratées la première fois, mais que vous vous rattrapez la deuxième, vous marquez un spare. La suite du comptage des points se révèle quelque peu compliquée, c’est pourquoi à chaque partie les joueurs sortent leurs petits carnets. Ils ne peuvent pas se rappeler de tout.

La plupart sont fournis par le club en question. Si vous avez eu l’occasion d’en lire un, sachez que le « X » correspond aux strikes marqués, tandis que le « / » traduit les échecs ou spares. 

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...