Les équipes de rugby : l’histoire cachée des représentations

Dernière mise à jour: 12.12.19

 

Le rugby est un sport collectif qui passionne des millions de personnes à travers le monde. Si les règles sont souvent compliquées pour les profanes, la passion liée à cette discipline fascine toujours les observateurs. En effet, les valeurs morales du rugby veulent que la cohésion du groupe soit mise en avant, en développant les performances physiques et mentales de chaque joueur. Ce sport chargé d’histoire a connu ses origines depuis maintenant deux siècles. Toutefois, les grandes compétitions internationales ne furent créées que récemment. Les équipes nationales portent avec fierté leurs devises. Cependant, connaissez-vous leurs racines ? Voici un tour d’horizon des emblèmes les plus populaires dans l’univers du rugby.

 

Les origines du rugby

La légende veut que le rugby tire son histoire du football. En 1823, durant un match entre lycéens dans la ville de Rugby en Angleterre, un jeune homme du nom de William Webb Ellis parcourut le terrain avec le ballon entre ses mains, jusque derrière le but adverse. La forme de jeu s’est rapidement répandue, fut codifiée pour la première fois en 1846, et devint le sport national britannique.

Les clubs se formèrent au fil du temps et en 1871, la RFU fut créée regroupant les joueurs amateurs qui s’affrontent en équipe dans une ligue et sous la tutelle de cette organisation. En 1886, l’IRB est mise en place pour veiller au respect de règles et la protection des athlètes.

 

Les grandes compétitions

Il a fallu attendre 1910 pour voir le premier tournoi des 5 nations, regroupant la France, l’Angleterre, le Pays de galles, l’Irlande et l’Écosse. C’est en 2000 que le tournoi prend le nom de 6 nations avec l’intégration de l’Italie.

La première coupe du monde du rugby fut organisée en 1987 et se déroule tous les 4 ans. Elle a lieu pendant les années impaires afin de ne pas faire de l’ombre aux sports tels que le football ou encore les Jeux olympiques. Depuis, 4 équipes se sont succédées pour garder le trophée portant le nom de William Webb Ellis. La Nouvelle-Zélande l’a remporté trois fois, l’Afrique du Sud et l’Australie deux fois, et l’Angleterre seulement une fois. Le Japon accueillera la prochaine compétition de 2019, tandis que la France sera le pays hôte en 2023.

 

 

Les XV de la rose en Angleterre

L’Angleterre qui serait à l’origine de la création de ce sport a brandi la coupe une seule fois, en 2003. L’équipe nationale a tiré son nom et ses couleurs de la Guerre des deux maisons de l’époque, Lancaster et York. La seconde fût vaincue et la première succéda au trône avec la rose rouge comme emblème des joueurs en 1871.

 

Les All Blacks de la Nouvelle-Zélande

Les trois fois champions du monde, et tenants du titre de la dernière édition de la coupe internationale, revêtent un maillot qui fait sensation à chacune de leurs apparitions. Sur le logo se trouve la fougère argentée, une plante spécifique des forêts néo-zélandaises. Quant au nom, il résulte d’une faute de frappe d’un journaliste dans le Daily Mail en 1905 qui qualifiait l’équipe de « All-backs » (tous des arrières). Un « l » s’y étant glissé par mégarde a donné naissance aux « All-Blacks ». Le maillot entièrement noir depuis 1893 s’est tout de suite accommodé avec l’appellation.

 

Les XV du trèfle en Irlande

L’équipe nationale irlandaise tire son nom du trèfle qui distingue la région. Il compte 3 feuilles. Communément appelé le Shamrock et considéré comme sacré, il se retrouve au cœur de bon nombre de légendes racontant l’histoire du pays. Pour certains, il serait à l’origine de la conversion de l’Irlande au catholicisme et fut utilisé par St-Patrick. Pour d’autres, il résulte de la lutte contre les Anglais au 19e siècle.

 

Les Wallabies en Australie

Les doubles champions du monde portent leur nom à l’effigie d’un petit marsupial différent, mais proche du kangourou. Leur image fut créée en 1908 après une tournée au Royaume-Uni. Les journalistes anglais ne trouvèrent pas de surnom pour l’équipe et proposent initialement, The Rabbits. Les Australiens refusèrent du fait que les lapins sont des animaux nuisibles chez eux.

 

Le XV tricolore en France

L’équipe française de rugby tire son nom des couleurs de son maillot, similaires à celles du drapeau national, le bleu, le blanc et le rouge. Pour le coq présent sur l’écusson, il tire son origine de deux légendes. Le premier viendrait du mot latin Gallus signifiant à la fois la Gaule et un coq. Mais aussi, les ennemis de la France durant le Moyen-Âge prenaient plaisir à surnommer le souverain de l’époque, le roi Philippe Auguste, de cet animal de basse-cour à cause de son attitude arrogante, sotte et querelleuse.

 

Les springboks en Afrique du Sud

L’Afrique du Sud a choisi un animal emblématique de leur pays pour orner leurs emblèmes. Il s’agit du springbok, une gazelle brune et blanche capable d’effectuer de grands bonds lorsqu’elle se fait courser par un prédateur. En 1992, un protéa, une fleur marquant la fin de l’apartheid fut rajoutée dessus.

 

 

Les XV du chardon en Écosse

Le chardon fait référence à une fleur qui a permis aux Écossais d’affirmer leur victoire contre les Vikings. Selon la légende, ces derniers voulant surprendre les Écossais durant une bataille nocturne ont enlevé leurs chaussures. En marchant dans les plantes, ils ont crié de douleurs, ce qui sonna l’alerte.

 

La Squadra Azzurra en Italie

Le logo de l’équipe représente le drapeau national orné de lauriers en référence à Jules César et aux Romains. Il symbolise la victoire durant l’histoire antique. Le surnom de Squadra Azzura est porté par toutes les équipes professionnelles du pays que ce soit le foot, la natation ou encore la boxe.

 

Le pays de galles avec les XV du poireau

L’emblème de l’équipe nationale représente trois plumes d’autruche surmontant une couronne. Selon la légende, il s’agit de la coiffe des adversaires que le Prince de Galles a vaincus durant la bataille de Crécy. Le poireau tire son nom suite à un affrontement triomphant contre les Anglais et dont les Gallois se mirent à porter de feuilles de poireaux pour se reconnaître en eux.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...