Les chaussures de foot et les marques les plus populaires

Dernière mise à jour: 07.12.19

 

Dans cette ère où la technologie et les innovations fusent de partout, le monde du sport n’y échappe pas. Les équipements sportifs ont connu d’innombrables révolutions dans le but d’améliorer les performances des athlètes et satisfaire leurs exigences. Dans le domaine du foot, les chaussures en sont de parfaits exemples. Aujourd’hui, leur design ainsi que leur structure ont radicalement changé depuis l’apparition des toutes premières, voici maintenant plus de deux siècles. De nos jours, les grandes enseignes dans le milieu livrent une lutte sans merci pour se hisser au-devant de la scène, en proposant aux joueurs des matériels aussi avant-gardistes les uns que les autres.

 

Historique des chaussures de foot

L’apparition des premières chaussures de foot n’est pas réellement datée. Ce qu’on peut retenir, c’est que depuis la création de ce sport, les athlètes d’antan en portaient déjà. Dans les débuts des années 1900, les équipements étaient basiques, et les concepteurs faisaient simplement en sorte de chausser les joueurs pour les compétitions ou les grands matchs.

C’est vers 1950 que ces accessoires ont commencé à chambouler la chronique. Si avant les chaussures étaient dotées de crampons en acier et entièrement recouvertes de cuir, les recherches des fabricants ont permis d’y apporter des améliorations flagrantes.

Entre 1960 et 1970, les matériels dédiés au ballon rond tendent à revêtir un design plaisant avec une démodulation des formes et une réduction de poids des éléments utilisés tout en conservant la robustesse. La guerre technologique entre les marques est née.

En Europe, Adidas et Puma des deux frères Adi et Rudolf seront les premières marques à concevoir les crampons intégrés.

 

 

Les classiques chez Adidas

Tout était réuni pour qu’Adidas effectue sa première et grande révolution dans le domaine de la fabrication de chaussures de foot. La marque a déjà rencontré un succès fou dans la collaboration avec les équipes insérées dans la Copa Mundial dans les années 70. Malgré cela, Adidas consolide sa notoriété avec la présentation de l’indémodable « Predator ».

Prédator signait le commencement d’une nouvelle ère en mettant en avant l’amélioration des impacts entre le pied du joueur et le ballon. Aujourd’hui on compte plus d’une dizaine de versions du modèle original, sollicité et porté par les compétiteurs de haut niveau qui ont fait leur temps comme l’Anglais David Beckham, ou encore Zinedine Zidane, tous deux ambassadeurs d’Adidas. De nos jours, la collection Predator reste incontournable pour les amateurs des grands classiques, et qui veulent combiner authenticité et révolution technologique à leurs pieds.

Les gammes de chaussures lancées par Adidas connaissent toutes des succès auprès des professionnels. Pour ces derniers ainsi que les sportifs qui privilégient l’agilité, les dribbles rapides rapprochés et la précision, l’enseigne a élaboré le F50 pour les athlètes développant ces capacités. À l’image des grands joueurs comme le quintuple ballon d’Or Lionel Messi, le F50 symbolise la perfection de la marque.

Sur le terrain, il existe plusieurs profils de joueurs selon le poste. Les techniciens, que l’on surnomme meneurs de jeu ont trouvé chaussures à leur pied avec le ADIPURE. Cette collection portée par les puristes comme Toni Kroos (Allemagne) ou encore Kakà (Brésil) révèle l’authenticité des équipements proposés par le fabricant.

 

La performance chez Nike

Nike s’est retrouvé sous les projecteurs de l’univers du football au début du second millénaire en tant que fournisseur d’équipements sportifs avec la présentation du Nike Total 90. Un look qui ne passe pas inaperçu avec le numéro visible parfois sur les talons ou sur les côtés, selon la collection. Le produit trouve rapidement des fans comme et les joueurs pros se retrouvent à chausser le modèle.

L’ère du Total 90 n’étant encore terminée, la gamme Mercurial reprend le relais. Revêtant toujours le même design innovant qui fait la notoriété de la marque, le Mercurial apparaît pour la première fois au pied du brésilien Ronaldo pendant la coupe du monde en 1998. Rassemblant plusieurs technologies actives sur son revêtement et ainsi que sur la semelle, il devient rapidement le spécimen le plus porté par les joueurs pros actuellement. La collaboration de Nike avec les icônes du football comme Cristiano Ronaldo, Zlatan Ibrahimovic ou encore Raul, l’un des attaquants les plus titrés au Real de Madrid, ne fait qu’accroître la réputation de la collection.

 

 

La légèreté chez Puma

Si dans les années-70 Puma s’alignait avec Adidas dans la conception de modèle de chaussures de foot, la marque se retrouve aujourd’hui distancée par Nike. Toutefois, cela n’empêche pas le fabricant d’innover ses spécimens en les faisant chausser par des grandes stars comme Samuel Eto’O, une icône du football africain, Nicolas Anelka, ou encore Sergio Kun Agüero, l’attaquant argentin qui évolue actuellement en Angleterre au sein de Manchester City.

Le look des équipements de la marque reste inchangé avec la présence des bandes sur le côté et le logo de l’enseigne de l’autre. Les matériels signés Puma sont dédiés pour les athlètes prônant la rapidité et la précision sur la pelouse. À l’exemple de la gamme Puma V1, spécialement fabriqué pour les attaquants de pointe aux accélérations fulgurantes.

 

Le design chez Lotto

Dans les années 2000, Lotto avait également une place chez les grandes marques de chaussures de foot et notamment avec la gamme Sheva Speed. La collection trouve rapidement preneur du fait que les matériels revêtent un aspect authentique, identifiable au premier coup d’œil avec les motifs représentatifs de l’enseigne. Nombreux sont les joueurs pris qui sont tombés sous le charme de ce spécimen comme AndreÏ Chevtchenko, le détenteur du ballon d’Or en 2004.

Toutefois, les modèles proposés par les fabricants ne rencontrent pas tous le même succès. À l’exemple du Lotto Zhero Gravity qui l’ancêtre des chaussures de foot sans lacets, le concept a été promptement abandonné malgré une notoriété intéressante dans ses premières apparitions au pied de Cafu, le capitaine emblématique de l’équipe du brésil dans les années 2000.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...