Le vélo en famille – une solution pour ceux qui n’ont pas de temps à perdre !

Dernière mise à jour: 13.12.19

 

Fatiguées de perdre du temps dans les bouchons, bon nombre de personnes font confiance à leurs deux-roues pour se déplacer. On en croise de plus en plus sur le long des circuits des cyclistes, mais aussi des parents courageux qui pédalent en présence de leurs petits sur la banquette arrière.

 

Ne perdez pas de temps 

De plus en plus de parents trouvent le fait de voyager en vélo cargo davantage bénéfique que traîner dans les transports en commun. Le gain de temps se révèle important, car le vélo met à peu près 20 minutes pour une distance moyenne de 20 km. C’est moins rapide qu’en voiture, mais faute d’embouteillages fréquents sur les aller-retour qui séparent le foyer de l’école ou bien du lieu de travail, ils estiment que le vélo prend le dessus sur les cars. 

Pour les personnes concernées, c’est devenu un mode de vie à part. C’est pourquoi elles bougent à coup de pédale tout au long de l’année en période de printemps comme d’hiver. Et le plus étonnant est que ce petit monde retrouve la joie de vivre à rouler de la sorte.        

Affronter le temps et les saisons qui se succèdent exige une bonne préparation mentale et matérielle. Les mamans ont tout intérêt à remonter le moral des enfants en cas de mécontentement, si elles ne veulent pas que le trajet se transforme en enfer. La suite devient plus compliquée au moment des saisons froides pour ces familles. 

En cas de mauvais temps et avec l’arrivée de la neige, le trajet devient plus compliqué. Puisque, le parcours glisse et afin de surmonter cet obstacle, les pneus cloutés devront être remontés. Quant au froid qui persiste, la famille opte pour le mode manchot. C’est-à-dire, se vêtir de la tête aux pieds avec plusieurs couches d’habits jusqu’à ressembler à des pingouins. Seules les averses orageuses font obstacle au vélo en famille. Pédaler se révèle alors impossible quand la précipitation est à son comble.

 

 

Investissez dans une bécane 

Il est favorable de miser sur l’achat d’un excellent vélo plutôt que sur le ticket de bus. Même si ce dernier coute bonbon, la bécane quant à elle représente un investissement favorable sur le long terme. Puisque pour le transport public, un aller de 20 km se paye 1.60 euro. 

Ainsi, si une personne couvre une distance d’environ 30 km par jour, son ticket de bus coûte au moins 2 euros par jour. Donc en une semaine, une personne active dépense plus de 10 euros comme frais de transport. En un mois, elle débourse une quarantaine d’euros et en une année, le chiffre monte à plus de 400 euros. Et avec le nombre d’enfants à charge, ce montant sera triplé ou bien quadruplé. On en déduit donc que le bus coûte 1600 euros pour une famille de quatre bambins. Tandis qu’un vélo cargo électrique vaut 3500 euros en moyenne, cependant une dizaine d’années de vie est à prévoir sur son compteur. C’est pourquoi on affirme que le bicycle est plus rentable que les transports publics.                 

Le vélo en famille se pratique sur des modèles cargo électrique. Ce sont des bicycles ou tricycles optimisés pour supporter une charge importante. En général, un modèle standard est conçu avec des tiges en aluminium renforcées, il supporte un poids de 150 kg environ.

Le modèle le plus adapté pour le transport familial se reconnait par sa banquette arrière allongée. Ce genre de vélo est conçu pour accueillir trois à quatre petits enfants sur la chaise arrière. Leur sécurité est primordiale chez ce type d’engin, afin qu’aucun passager n’en soit éjecté.

C’est pourquoi certains vélos cargo sont munis d’un mini kit passager formé d’un ou plusieurs petits fauteuils. Le dossier de ces derniers et la petite ceinture de sécurité sont souvent présents. On trouve aussi un kit bagage mis au point pour contenir une dizaine de kilogrammes de matériel.    

Plus étonnant encore, cet engin est plus complexe qu’il ne paraît. Il est bien différent d’un modèle standard ou d’un simple vélo cargo. Il abrite un moteur électrique à son bord, d’où son nom « cargobike électrique ». L’assistance électrique est alors disponible pour le conducteur. C’est un véritable plaisir d’être au guidon puisque l’effort à fournir est moindre, le moteur fait rouler le vélo en facilitant le pédalage. Et quand on parle de moteur, la batterie vient toujours avec. En effet, on y rencontre souvent sur ce genre de vélo des batteries de 500 W ou 1000 W comparables à celles présentes sur les voitures. 

À tout cela s’ajoutent les transmissions de vitesse assez complexes et les freins hydrauliques. Concernant le prix d’un cargo électrique, il est estimé entre 3500 jusqu’à 5000 euros. Il varie selon les modèles bien sûr. Plus son système est complexe, plus son prix se rapproche du plafond. Vous avez ici une liste des meilleures offres.     

 

 

Plus qu’utile

Les autres modèles dits cargo bike sont dépourvus de moteur. Ils sont aussi prisés par beaucoup de personnes. Les ramasseurs de journaux comme les plombiers et autres artisans qui ont besoin d’un emplacement bagage volumineux s’y intéressent grandement. Ils les utilisent pour mener à bien leurs va-et-vient dans les centres-villes. D’ailleurs, pour ce genre de vélo, le porte-bagage s’impose et exclut complètement la chaise destinée aux passagers. 

Rouler presque tous les jours en vélo est essentiel pour certaines familles. À part le gain de temps, cette activité soude les liens entre parents et enfants. La santé relationnelle dans un entourage pareil a donc de fortes chances d’être soignée. Puisque, le fait de passer plus de temps ensemble sur le même cargo favorise la discussion, viens ensuite les tendres mots et ensuite les mots d’amour. 

Vivre et ressentir les mêmes sensations le long des trajets avec papa ou maman au guidon est excitant pour nos enfants. Évidemment, la joie des petits anges provient en grande partie de la compagnie de leurs parents. Pareillement, le bonheur des parents n’est autre que l’épanouissement de ses descendants.

 

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...