Lancer une boule au bowling – maîtriser les techniques

Dernière mise à jour: 23.10.19

 

Lancer une grosse boule pour faire tomber des quilles à l’autre bout de la piste ! Cela semble assez facile à première vue. Mais détrompez-vous, la projection demande une technique précise pour réussir un Strike ou tout simplement pour toucher une seule des cibles. Si vous souhaitez apprendre, exercez-vous en suivant ces quelques conseils.

 

L’échauffement en premier 

Certes, le bowling n’est pas un sport qui requiert l’usage de beaucoup d’effort physique, mais cette étape est nécessaire pour vous mettre dans le bain. Commencez alors par échauffer le bras dominant qui lancera la boule. Insistez surtout au niveau de l’épaule, car c’est une partie délicate qui se blesse facilement. Pour ce faire, étendez totalement votre main et faites-la tourner 10 fois vers l’avant, puis vers l’arrière. Cela vous évitera un claquage musculaire si vous faites un faux mouvement.

Évidemment, répéter la technique plusieurs fois sans la boule marchera aussi et vous aidera à assimiler plus rapidement le concept.

 


Les préparations supplémentaires

Pour chaque sport, il faut toujours s’assurer que les accessoires utilisés offrent une ergonomie optimale. Dans le cas du bowling, c’est surtout la boule qui requiert un petit traitement. Avant de commencer à vous entraîner à lancer, pensez donc à essuyer la sphère avec un chiffon sec. Vous vous débarrasserez alors de la poussière, de l’humidité, mais aussi de toutes autres particules qui risquent de vous déranger. En effet, ces résidus peuvent vous faire perdre le contrôle et engendrer un accident.

Vérifiez également que vos semelles adhèrent correctement au sol pour éviter de glisser durant le lancer. Un simple dérapage peut vous causer plus de dégâts que ce que vous pensez. Et évidemment, gardez toujours vos mains sèches. Vous pourrez ainsi manier plus aisément la boule et augmenter les chances de faire un Strike.

 

Se mettre en position

Pour commencer, mettez-vous à une certaine distance de la rampe. Pour l’emplacement, il n’y a pas de métrage moyen, car cela varie en fonction de la taille de la personne. Afin de vous trouver au bon endroit, positionnez-vous à 5 grands pas de la piste.

Entre vos deux pieds, laissez un écart d’une latte. Ils ne doivent donc pas se retrouver trop près l’un de l’autre. Vous risquez évidemment de tomber d’un côté si vous ne respectez pas ce critère. Le poids de votre corps devra reposer en grande partie sur le pied opposé à la main qui lance. Maintenez toujours votre dos tout droit pour éviter d’avoir mal et débloquer les genoux sans pour autant fléchir les jambes.

Tenez la boule en usant de 75 % de la force dans la main principale et de 25 % dans l’autre. Vos yeux et vos pieds doivent fixer la cible pour mieux viser. Une fois que vous avez assimilé cette étape, vous pouvez passer à la suivante.

 

Les mouvements dans chaque pas

Pour commencer, rappelez-vous que vous ne balancerez votre main dominante qu’une seule fois. Durant la position initiale, vous tenez la boule en gardant l’avant-bras en perpendiculaire avec le corps. Lorsque vous effectuez le premier pas, tendez légèrement la main. Le pied du même côté avance en premier. 

Quand vous faites le deuxième pas, laissez le bras balancer petit à petit vers le bas et vers l’arrière. Une fois la boule totalement derrière vous, votre corps devra faire un angle de 55 ° avec le sol. Pour le troisième pas, ce sera à nouveau le pied du côté du projectile qui avancera. L’autre devra être tendu pour former un angle de 45 ° avec la verticale. Ce mouvement devra être propulsé par le lancer de la boule. Votre dernier pas engendrera une force supplémentaire, mais vous aidera aussi à vous stabiliser.

Maintenez la main bien droite jusqu’à ce que vous lâchiez la boule afin de la lancer correctement. Ce faisant, vous laisserez le mouvement d’inertie faire le gros du travail. Vous n’aurez donc pas à dépenser beaucoup de force dans tout le procédé.

Gardez les yeux fixés sur la cible, car si vous regardez le sol, vous risquez de perdre votre équilibre et vous blesser si vous avez toujours la masse ronde dans la paume.

 

Savoir lâcher la boule 

Cette étape est tout aussi importante que les précédentes. Pour réussir à faire un Strike, il vous faut lâcher correctement ce projectile. Votre corps doit donc rester immobile. Le bras opposé ne colle pas à votre corps pour faire office de contrepoids. Cela vous évite de tomber vers l’avant.

Le moment de laisser la boule est crucial. Cela doit se faire dès que vous l’avez dans votre champ de vision, en gardant toujours les yeux vers les quilles. Le pouce doit se décoller en premier, pour déverrouiller la prise. Il faut que les autres doigts restent le plus longtemps possible en contact pour finir totalement le lancer. Grâce à cette dernière étape, la boule ira tout droit, même si elle a effectué une trajectoire en cercle dans vos mains.

 

 

Bien choisir sa boule

Afin de maîtriser totalement le lancer, il faut tout d’abord trouver la boule de bowling qui vous correspond le mieux. Quelques critères entrent en jeu lors de la sélection de cet article qui est plus qu’un simple accessoire, car le sport dépend de lui et des quilles.

Pour bien choisir, insistez d’abord sur le perçage. Enfoncez votre pouce dans le trou, sans aller au fond et faites-la tourné. Si le pivot se déroule sans problème, vous avez déjà rempli la première caractéristique.

Ensuite, tenez compte du poids. Cela varie selon votre force physique, car une boule trop légère pour vous perdra aisément sa trajectoire lorsque vous la lâchez et un modèle trop lourd pourrait vous blesser.

En outre, le choix dépend aussi de votre âge. Chaque spécimen porte généralement un numéro. Ces chiffres correspondent à un poids en livre. Il vous sera alors plus facile de déterminer quel article vous ira le mieux.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...