Jouer au tennis de table fait travailler votre cerveau

Dernière mise à jour: 06.12.19

 

Certains pensent que le ping-pong est seulement un jeu d’adresse et de vélocité. Pourtant, ceux qui le pratiquent savent très bien qu’il sollicite aussi le cerveau de par ses différentes facettes. Si vous soupçonnez de couvrir certaines maladies, jouer au ping-pong peut vous aider à les contourner de manière naturelle. 

 

Le principe du tennis de table 

Ça va bien au-delà du fait de se renvoyer la balle sur une table, même avec une bonne raquette de ping-pong. En effet, un bon joueur anticipe et se rappelle des coups joués par son adversaire à chaque set. Ainsi, il exécutera les siens en fonction. En parallèle, il essaie de deviner les plans de l’autre joueur. Il ne se contentera pas non plus de répondre à ses coups ou d’attendre. Il peut prendre des initiatives et le surprendre à travers différents effets.

On peut par exemple dévier la trajectoire de la balle en la faisant tourner sur elle-même. Les effets top spin ou poussette quant à eux assurent à celle-ci d’échapper à l’adversaire quand il frappe dedans. Celle-ci ira soit en haut soit en bas.

De nombreuses autres questions amènent à utiliser sa matière grise en ping-pong. À tout moment du match par exemple, chaque joueur devra évaluer s’il est en position de force ou de faiblesse ou entre les deux pour essayer de tenter quelque chose, ou bien de maintenir l’équilibre afin d’user l’adversaire.

En effet, le jeu demande une grande maitrise de soi, du calme, et de la concentration pour justement ne pas commettre de fautes. Et après tout ce temps passé à jouer, avec la fatigue et les tensions dans les muscles, le pongiste s’il veut contre-attaquer et provoquer une faute chez le camp adverse doit quand même faire bien attention. Sinon, cette initiative pourrait se retourner pas contre lui. Les pros ont même une technique infaillible qui leur fait remporter des points dès le service.

 

 

Les bienfaits sur la santé

Le ping-pong repose sur les mouvements des bras, de la main, du poignet des jambes, des yeux et des pieds. Côté exercice physique, il travaille donc à peu près la majeure partie du corps, ce qui en fait un exercice aérobique idéal pour l’endurance et le cardio. S’en suivent l’amélioration de la circulation sanguine, la disparition des jambes lourdes, et des caillots susceptibles de provoquer des crises cardiaques.

Il sollicite aussi beaucoup le cerveau, car il n’est pas facile de réagir aussi vite face à la balle qui est propulsée à une vitesse étonnante. En effet, dès que le coup part, vous décidez de la meilleure stratégie pour l’avoir et commander votre corps de se positionner correctement. Toutes ces impulsions font du bien à votre cerveau comme l’affirment Dr Wendy Suzuki et Amen, tous deux des spécialistes en psychiatrie.

Le tennis de table n’a pas seulement des effets positifs sur la santé, il touche aussi la vie professionnelle. Donc si vous voulez devenir plus productif au travail, n’hésitez pas à vous y mettre. En effet, il aide à lutter contre le stress, et permet de gérer sans difficulté la pression. En ayant l’habitude de prendre des décisions promptes, mais réfléchies au bureau, vous vous montrerez aussi proactif lorsque des situations délicates s’y présentent.

Le tennis de table comme n’importe quel sport permet aussi de s’ouvrir plus facilement au monde qui nous entoure malgré des différences marquantes.

 

Les maladies qu’il peut combattre

Toujours d’après ces mêmes scientifiques (Suzuki et Amen), le ping-pong se révèle comme une arme redoutable qui aiderait à lutter contre des maladies qui touchent le cerveau comme Alzheimer ou Parkinson.

Elles ont à peu près des symptômes similaires selon le stade où le patient se trouve. Chez la seconde, les personnes atteintes commencent par avoir des trous de mémoire (elles ne se rappellent plus où elles ont posé leurs affaires) et vont même jusqu’à oublier leurs adresses.

On détecte aussi des sauts d’humeurs violentes inexpliquées comparables à des crises de démence chez cette catégorie d’individus. Ils sont angoissés en permanence à l’idée d’être seuls, certains portent un peu trop d’attention sur un objet ou une personne. Les souffrants de cette maladie arrivés à un certain stade ne savent plus raisonner correctement. D’autres cas donnent l’air de ne rien ressentir du tout et plongent dans la dépression et la solitude. Dans les stades les plus avancés, ils n’arrivent plus à identifier correctement des objets.

La maladie de Parkinson touche surtout le système nerveux et occasionne des tremblements. On a souvent l’impression d’être victime de crampes ou de perdre sa motricité soudainement. Souvent on ne la détecte pas parce que les familles l’assimilent à la vieillesse proprement dite. En même temps, elle met 5 à 10 ans pour faire surface, et parfois il est trop tard pour espérer en guérir complètement. Mais là encore, rien n’est perdu. À force de traitements et de bonnes pratiques comme le ping-pong, on arrive à vivre avec la maladie plusieurs années.   

Chez les plus jeunes, le ping-pong aide à repérer le plus tôt possible les traces d’autisme, ou les problèmes de langages. Le fait qu’ils aient du mal à coordonner leurs mains et leurs yeux déjà devrait titiller leurs parents.

 

 

D’autres moyens pour garder son cerveau en forme

Vous l’aurez compris, en tennis de table, il importe de s’entraîner pour renforcer son physique, mais aussi son cerveau. Dans ce sens, comme exercices quotidiens à pratiquer, ultra simples, mangez des aliments pleins d’antioxydants tels que les fruits et légumes et les viandes blanches. Détendez-vous, prenez du temps pour relaxer, ne pensez à rien et oxygénez-vous la tête. Sortez, rencontrez du monde, pratiquez d’autres sports comme la marche, le fitness ou le vélo en salle entouré d’autres personnes.

Apprenez aussi à gérer votre stress et vos angoisses sans toujours avoir recours à des médicaments et des substances chimiques, surtout avant de vous coucher. Faites des exercices de respiration. Certains parents pour faire tourner la machine n’hésitent pas à résoudre les devoirs de leurs enfants.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...