Gants de boxe, des accessoires à sélectionner avec discernement

Dernière mise à jour: 23.09.19

 

Depuis de nombreuses années, la boxe requiert l’usage d’une bonne paire de gants. Cette dernière est disponible sous différents modèles et proposée par une foule de marques. À cause de cela, son choix peut devenir un défi, surtout pour un amateur. Voici donc un petit résumé de ce qu’il faut savoir à propos des gants de boxe et en particulier leurs racines.

 

Petite histoire

Cet accessoire a vu le jour à peu près au même moment que la discipline elle-même. Les gants proviennent donc de la Grèce antique, soit depuis plus de trois millénaires. D’après les récits, leurs ancêtres furent des bandes en cuir qu’utilisaient les gladiateurs pour protéger leurs poings.

Vers les années 30 av J.C., les Romains ont repris le concept, mais ont modifié certains points pour en faire un instrument barbare. En effet, les joints ont été renforcés, des plaques métalliques et des pointes aux bandes ont pris place dans la structure. De ce fait, les gants servaient pour torturer et tuer. Ils s’utilisaient donc dans les guerres et les spectacles de gladiateurs pour divertir le grand public.

C’est à partir de 1700 que le style de boxe actuel a réellement émergé. La première personne à remporter le championnat qui s’était déroulé en Grande-Bretagne fut Jack Broughton. Différents modèles ont vu le jour au fil du temps et cet accessoire s’est adapté pour chaque type de boxe, afin d’offrir plus de confort lors de l’utilisation.

 

 

Rôle des gants

À l’inverse de ce que beaucoup pensent, les gants de boxe ne servent pas à minimiser la puissance des coups infligés à l’adversaire. Certes, dans certaines variétés de boxe, ils assurent cette fonction secondaire. Mais le rôle principal de cet article est de prévenir les blessures aux mains de celui qui les porte.

Lorsqu’on regarde la morphologie des mains à la radiographie, on constate qu’il y a de nombreux petits os se trouvant dans la zone d’impact. Ces derniers risquent de se casser si le choc est trop violent. Afin d’éviter des blessures, la conception des gants a été étudiée spécifiquement. L’athlète peut donc lâcher toute sa puissance dans son poing pour déstabiliser, voire mettre KO son adversaire.

 

Choisir en fonction de la boxe pratiquée

Au fur et à mesure que le temps a passé, différentes variantes de la boxe sont apparues. Il fallait donc adapter les gants selon chaque discipline pour qu’ils soient plus efficaces.

La boxe anglaise est la plus connue au monde, non seulement parce qu’elle compte parmi les plus anciennes, mais aussi grâce aux nombreux films cultes tels que Rocky Balboa joué par Sylvester Stallone. Cette pratique nécessite des gants épais qui recouvrent entièrement les mains. Ceux-ci protègent les doigts et les articulations. La conception évite en outre au poignet de faire une rotation involontaire, ce qui blesserait aussi le combattant.

La savate boxe Française requiert le même type d’accessoire que le précédent. Les règles reviennent presque aux mêmes, à la différence qu’on peut donner des coups de pieds.

Dans le cas du muay thaï, le concept reste le même, c’est l’épaisseur qui varie. Les modèles réservés pour cette discipline ont moins de rembourrage. L’adversaire sentira alors davantage l’intensité des coups.

Il existe aussi des gants mettant à découvert les 2/3 des doigts. Ils sont dédiés aux combats nécessitant des prises, tel que le free fight.

 

Sélectionner selon l’intensité d’utilisation

Tout le monde n’est pas un professionnel de la boxe et ne la pratique donc pas tous les jours. De ce fait, le choix dépend de la fréquence d’entraînement de chacun.

Un simple amateur met par exemple ses gants uniquement quand il en a l’envie. Cela peut aller d’une fois par semaine à une séance par mois. Dans ce cas-ci, il peut se procurer un article bas de gamme sans risquer de l’user rapidement.

Ceux qui disposent de plus de temps auront surement la volonté de s’entraîner plus régulièrement, soit deux à trois fois en 7 jours. La sélection devra alors se baser sur un modèle de gamme moyenne. Le but étant évidemment de s’en servir le plus longtemps possible. Cela vous évite d’en acheter trop souvent, tout en profitant pleinement de cet accessoire.

Et pour un professionnel, il va de soi que le produit doit présenter une résistance accrue à un usage intensif. Celui-ci ira taper dans un sac de frappes tous les jours et cela, pendant plusieurs heures. Un article de qualité médiocre ne tiendrait donc pas un mois. C’est la raison pour laquelle il faut opter pour un modèle de marque fiable.

 

 

Autres critères à prendre en compte lors du choix des gants

Le sexe du boxeur compte à l’achat des gants, car les modèles hommes diffèrent de ceux des femmes par leur taille. Là encore, chaque catégorie de poids a le sien. À côté, le design importe pour motiver une personne à se servir de sa paire. On peut donc trouver des articles dédiés aux hommes et aux femmes. Bien sûr, il existe des produits mixtes qui s’adapteront à tous.

L’âge va de pair avec le poids, surtout chez les enfants. Il faut donc trouver un spécimen qui s’adapte à ce critère pour sélectionner des gants qui correspondront le mieux à ces derniers. Les parents qui souhaitent faire une surprise à leurs enfants, sans connaître leur envergure exacte, se réfèrent généralement à des standards disponibles auprès de tous les magasins d’équipements de sport.

Pour ce qui est de la masse corporelle, elle se calcule en Once et est représentée par l’unité OZ. Pour un enfant pesant moins de 25 kg, on doit acheter un article de 4 OZ. De 25 à 45 kg, les spécimens 6 OZ conviennent mieux et ceux de 8 OZ s’adaptent aux personnes ayant plus de 64 kg. D’autres catégories correspondent aux boxeurs plus lourds.

Il faut savoir que ce critère influe sur le modèle à choisir. N’hésitez donc pas à vous peser avant de procéder à une quelconque sélection dans un comparateur en ligne.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...