Éviter la noyade grâce au bracelet connecté de la SNSM

Dernière mise à jour: 14.11.19

 

Des designers se sont inspirés de la montre connectée GPS enfant afin de concevoir un modèle taillé pour les nageurs et les navigateurs. Bien qu’assez récent, ce projet a de quoi plaire au public et semble avoir un brillant avenir devant lui. Le mode de fonctionnement, les avantages, les éventuelles améliorations à apporter… nous vous disons tout ici.

 

Les dangers rencontrés en mer

Selon une enquête récente, les accidents en mer sont de plus en plus répandus et croissent chaque année. C’est donc entre autres pour cela que le concepteur de ce projet s’est penché sur la question.

Plusieurs inconvénients compliquaient jusque-là l’intervention des sauveteurs comme la météo, les fritures sur les ondes radio, les difficultés à localiser les personnes en détresse, le manque de temps. Tout cela entre en jeu lors d’un sauvetage. Et dans ce genre de situation, chaque minute compte, car la personne en l’espace de quelques heures peut vite tomber en hypothermie et mourir. Le fait de baigner dans une eau glacée accélère le processus.

Les blagues au téléphone faites par un appelant sur 10 constituent également une gêne pour les sauveteurs et les appels véritablement dignes d’intérêt. D’autres les contactent parce qu’ils ont perdu leurs proches de vue et qu’ils souhaiteraient que les sauveteurs ratissent les environs pour voir s’ils sont dans les parages. C’est sans parler des milliers d’enfants à ramener à leurs parents à la plage chaque saison.

 

 

Comment fonctionne ce petit bijou ?

Le bracelet connecté de la Société nationale de sauvetage en mer dessiné par Philippe Starck peut descendre jusqu’à 10 m de profondeur sans prendre l’eau. Il résiste sans souci à la pression, et facilite le repérage de la victime d’un hélicoptère ou d’un bateau de par son coloris.

Le système de fonctionnement est simple. Chaque propriétaire de bracelet enregistre son profil sur son smartphone ou celui d’un proche, des enfants aux parents par exemple. C’est ce qui permettra en premiers lieux de localiser le lieu de l’accident. Il peut être trouvé de n’importe où grâce à son antenne et son module GSM ainsi que sa carte SIM tout opérateur intégrée, en mer comme sur terre en randonnée ou en ski alpin.

Le gadget reste d’autant plus facile à utiliser, car il suffit d’une simple pression continue sur un bouton pour lancer l’appel de détresse vers les unités de sauvetage les plus proches. La montre marche à l’aide de forfait data. Différentes offres sont proposées au public, avec des prix allant de 12 à 85 euros et des durées d’utilisation de 25 à 500 heures. À l’achat vous bénéficiez d’un forfait de 80 heures, à recharger une fois que celui-ci sera épuisé.

 

Une conception des plus réfléchies

Il n’y a pas qu’au niveau du design que ce petit appareil fait grande impression. Plusieurs petits détails démontrent sa performance par rapport à d’autres dispositifs usités jusque-là. Il est par exemple possible de rentrer dans sa base de données autant d’informations utiles pour reconnaître l’utilisateur, et le repérer le plus vite possible comme la couleur de son équipement, de ses vêtements, ou encore la marque. Le sexe, l’âge, et l’état de santé aideront les secouristes à prendre leurs précautions dès le départ afin d’être plus efficaces.

Il y a encore mieux, afin de ne pas perdre une seule seconde, l’itinéraire le plus court est fourni aux sauveteurs à la minute même où ils se mettent en route. Les mises à jour par minute de la position exacte du naufragé représentent une solution pratique si celui-ci se fait par exemple emporter par le courant.  

Cela est rendu possible grâce au partenariat de la SNSM avec plusieurs opérateurs téléphoniques. 36 pays bénéficient déjà de cette technologie.

 

Faire attention en mer

Pour l’instant, ce produit signé SNSM est uniquement disponible sur son magasin en ligne pour 119 euros. Si le tarif semble encore inaccessible pour certains budgets, il existe une infinité de précautions à prendre pour s’épargner d’en arriver jusque-là.

Ne quittez jamais la zone surveillée pour votre propre sécurité et celle de votre famille. Respectez les directives énoncées par les professionnels. Les parents font bien de garder un œil permanent sur leurs enfants. Il est aussi plus prudent de s’informer du temps qu’il fera durant la journée ou le temps que vous passerez à la plage ou en mer. De nombreuses stations météo pas chères sont vendues sur le marché à cet effet.

Sur un bateau, ayez toujours l’équipement nécessaire, c’est-à-dire une échelle pour monter, un gilet de sauvetage respectant les normes de fabrication pour chaque passager, une trousse de soins, et des fusées de détresse.

 

 

Apprendre les gestes de premier secours

Il est vrai que les brassards empêchent la plupart des accidents de noyade, mais dans certains cas, mieux vaut garder les plus jeunes au rivage.

Lorsqu’on se baigne, on préfère manger et boire léger afin d’éviter les crampes d’estomac dans l’eau et les incidents. Ne nagez pas non plus tout de suite après un bain de soleil, afin d’éviter les chocs thermiques.

Même près de la plage, les vagues peuvent atteindre une force inimaginable, si bien qu’elles provoquent des accidents chez des enfants et des personnes à l’état de santé fragile. Si vous vous faites submerger, ne luttez pas et laissez-vous porter par la vague, elle vous ramènera à terre. Faites la planche sur le dos afin de garder des forces.

Si vous voyez quelqu’un se noyer, alertez les secours en appelant le 18 ou encore le 112 avant de partir le secourir. Faites attention, car cela peut être dangereux. Si vous avez une bouée ou une perche, tendez-la-lui. Une fois sortie de l’eau, si la personne est inconsciente, allongez-la sur le côté, la bouche ouverte afin qu’elle régurgite toute l’eau avalée.

Si elle ne respire pas, allongez-la sur le dos, et pratiquez un massage cardiaque 30 secondes suivi de 2 bouches à bouches jusqu’à ce qu’elle respire de nouveau. Une fois qu’elle aura repris ses esprits, relevez-la doucement pour qu’elle s’asseye. Retirez ses vêtements et séchez-la dans une couverture ou une serviette chaude.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...