Débuter le vélo en ville – roulez en toute sécurité !

Dernière mise à jour: 26.09.20

 

Le vélo reste un moyen de déplacement sûr et écologique. Et récemment, il devient de plus en plus prisé pour ses nombreux avantages. Si vous souhaitez effectuer des balades fréquentes avec ce genre de matériel en zone urbaine, voici quelques règles d’or à suivre.

 

La sécurité avant tout ! 

Avant même de vous lancer, équipez-vous de tout ce dont vous aurez besoin pour garantir votre sûreté. À ce titre, le casque demeure un accessoire plus que pratique. D’ailleurs, certaines villes en ont fait un élément indispensable lors des déplacements et les coureurs qui n’en portent pas risquent une pénalité. Rappelons-le, il vise à minimiser les effets des heurts avec les nombreux décors citadins. 

Eh oui, les bordures, les panneaux ou encore les festons bétonnés sont des obstacles à éviter. Petite anecdote, un coureur professionnel dénommé Andreï Kivilev a oublié son casque et tomba en montant un col. Ce dernier y laissa la vie suite à des blessures au niveau de la tête.  

Une règle basique à absolument respecter : tenir sa droite

On n’est jamais trop prudent. Par ailleurs, mieux vaut toujours respecter le Code de la route, peu importe le mode de déplacement. Cela veut dire que si vous vous trouvez sur un chemin, ne négligez pas de rouler à votre droite tout en suivant une ligne. 

Souvent, il y a une piste cyclable surtout dans les grandes villes. Et si l’on devait avoir de la compagnie ou lors des balades entre amis, évitons les courses effrénées en milieu urbain. Il s’avère plus judicieux d’avancer calmement, même si vous êtes tenté d’aller vite avec votre nouveau vélo hollandais. Quand une voiture passe et qu’on klaxonne, cela signifie simplement qu’on vous demande de vous mettre sur les côtés.  

 

Entretenir vos freins reste essentiel

L’une des premières causes d’accident en pleine ville demeure le problème lié au freinage. Cela est également valable pour les vélos. Par conséquent, vérifiez d’abord que le mécanisme d’arrêt avant et arrière de votre matériel fonctionne correctement. Vous devriez examiner de près les patins et leur usure. 

Si vous jugez qu’ils présentent un état médiocre, il en va de soi qu’un remplacement reste à prévoir. Dans la même mesure, adaptez la tension de votre câble. Au cas où vous comptiez louer un vélo auprès d’un ami, testez vous-même si tout ce dispositif marche. N’oubliez pas que la circulation citadine s’avère différente des déplacements en milieu rural, car il y a davantage de personnes. 

 

Méfiez-vous des bus et des camions qui passent 

Même si cela peut paraître idiot, vous devriez être prudent vis-à-vis de ces voitures. Même pendant un feu rouge, elles constituent toujours des dangers potentiels pour tous les coureurs. D’autant plus que conduire de tels engins se révèle plus difficile qu’un véhicule plus petit. 

Le chauffeur ne voit pas vraiment ce qui se trouve en avant surtout si vous restez assez près. Par ailleurs, faites attention quand vous devrez les remonter en passant par la droite. Il n’est pas rare qu’un cycliste soit coincé accidentellement contre les bords d’un trottoir dans une telle situation. Dans la même mesure, éloignez-vous des camions qui tentent de redémarrer après avoir effectué des livraisons par exemple.

 

Les portières sont à éviter à tout prix  

Certains cyclistes se heurtent souvent à des portières qui s’ouvrent. Ce problème arrive surtout si le coureur essaye de se faufiler dans une file de véhicules arrêtés dans un embouteillage. Mais un tel incident se produit dans les parkings du sous-sol d’un grand bâtiment. 

Alors pour éviter un désagrément pareil, on vous recommande de scruter et de garder un œil sur les voitures. Bien sûr, il s’avère impossible de deviner si une personne va soudainement tenter de sortir, mais votre prudence vous sauvera la mise. Et surtout, ne foncez pas tête baissée dans les recoins, car vous ne saurez jamais ce qui peut se passer. Essayez toujours de rouler à faible vitesse si vous vous trouvez dans une impasse. 

 

Soyez toujours visible 

Vous ne devriez pas faire de compromis avec la signalisation en milieu urbain. En d’autres termes, il faut que votre présence se fasse remarquer par les conducteurs de véhicules. Et le meilleur moyen reste l’adoption de phares sur votre vélo. Cela se révèle également valable même si vous courez en plein jour. 

Installez donc un éclairage LED sur la partie arrière de votre matériel. Privilégiez les modèles qui offrent des clignotements rythmés qui attireraient l’attention des chauffeurs. Mais vous pourrez autant porter des habits ou casques réfléchissants. Les objets réflecteurs paraissent tout aussi pratiques dans ce genre de situation. Bref, donnez-vous les moyens de vous faire repérer en toutes circonstances.      

La vigilance est votre meilleure arme

Restez attentif à votre environnement et essayez d’anticiper les mouvements des automobilistes sur les routes. Bien que ce soit un principe assez simple, de nombreux cyclistes ne le maîtrisent pas encore. Ayez un jeu de regard affuté et focalisez-vous plus sur les déplacements des véhicules le long du chemin que sur votre vitesse. 

Par la même occasion, ouvrez bien les oreilles et si possible, ne mettez pas de casque qui les couvrent entièrement. Il se peut que vous n’entendiez pas les klaxons des voitures derrière à cause de ces accessoires. Prêtez également un maximum d’attention sur les clignotants près de vous. De cette façon, vous saurez si le conducteur ne tenterait pas de faire marche arrière ou de s’arrêter brusquement.

 

Tenir compte des piétons 

Ne négligez pas les personnes qui circulent tout autour. Ces dernières sont une « priorité » et vous devriez toujours les laisser passer. Elles demeurent les plus vulnérables aux accidents. Même si des individus marchent sur une route cycliste, vous serez tenu responsable si vous les heurtez.

Alors, assurez-vous que personne ne traverse votre chemin avant de mettre la gomme et de foncer. Cela reste valable pour tout le monde, y compris les enfants et les plus âgés. Ces derniers ont d’ailleurs tendance à ne pas reconnaître la différence entre le trottoir et les allées des coureurs.   

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments