Débutant en VTT – Notions de base pour une première sortie

Dernière mise à jour: 04.12.20

 

Après beaucoup de temps et d’appréhension, vous vous êtes offert un VTT. Quelques mois après la prise en main et l’imprégnation en solo dans le monde des adeptes de ce type de vélo, vous vous engagez pour votre première sortie en groupe. Voici les conseils pour réussir cette première fois.

 

La préparation du matériel

Si vous voulez aller loin avec votre monture, vous devez avant tout préparer tout ce qui se rapporte à votre sortie. Le premier concerné se matérialise par votre VTT lui-même. Au moment de l’achat, vous avez sûrement vérifié qu’il est à votre taille. Généralement, la plupart des gens ne procèdent à cette vérification que sommairement, l’essentiel étant que vous puissiez tenir dessus et garder votre équilibre. Or, dans un contexte totalement tout-terrain, vous devez tenir compte de deux points. 

Pour commencer, un vélo inadapté à votre gabarit sera difficile à manier sur les terrains dangereux, et risque de vous entraîner facilement dans une chute. Selon vos mensurations, un VTT est à la taille idéale pour vous si un écart de 6 à 8 cm se trouve entre le tube du haut du cadre et votre entrejambe, lorsque vous vous tenez debout. 

Ensuite, vous devez penser à votre propre mental. Posez-vous la question pour savoir si vous êtes réellement prêt à affronter cette première expérience. Si tel est le cas, allez-y sans y repenser à deux fois. Dans le cas contraire, il est peut-être préférable d’attendre le moment où vous vous projetez réellement en train de franchir des pistes difficiles.

Lorsque votre décision est prise, vous pouvez préparer le second équipement essentiel qui doit vous accompagner dans votre aventure : le kit de réparation. Durant une sortie en VTT, votre vélo sera soumis à rude épreuve, entre les montées escarpées, les descentes dangereuses, les terrains rocailleux, l’eau et le sable, entre autres. 

Les roues principalement seront les garantes de votre arrivée à bon port. Outre quelques clés pour vérifier les différents serrages, le kit de réparation vous permet d’affronter une éventuelle crevaison. Au milieu de nulle part, sans ce kit, vous n’aurez d’autre choix que de pousser votre monture jusqu’à un endroit où vous pourrez la faire réparer. Pour ne pas expérimenter ce désagrément, n’oubliez pas votre kit de réparation qui vous aidera à regonfler vos pneus au besoin.

Comme vous allez pédaler et fournir un effort physique important, n’oubliez surtout pas de vous ravitailler en eau et en nourriture. L’énergie que vous dépensez pour gravir une côte, pour maintenir l’équilibre sur un sommet escarpé ou pour contrôler votre équilibre nécessite une compensation. 

Boire autant qu’il faut et manger suffisamment ne constituent pas un luxe lorsque vous effectuez une véritable randonnée VTT. Pour ne pas gâcher votre plaisir à cause d’un malaise, d’une déshydratation ou d’une hypoglycémie, emportez toujours de la nourriture et de l’eau avec vous. Pour ne pas trop vous alourdir, vous pouvez opter pour les barres protéinées ou autres aliments énergétiques recommandés par les spécialistes et que vous trouverez facilement en magasin.

 

La mise en condition

La sortie se passe aujourd’hui, et vous devez vous motiver pour l’affronter. Commencez par choisir la tenue adéquate, qui vous procurera le maximum de confort. Pour aller quelque part en ville, un T-shirt et un short suffisent. Mais pour la sortie VTT, une tenue adaptée s’impose. Pour faciliter la tâche, rendez-vous dans une boutique spécialisée, pour y trouver un short ou un cuissard VTT à votre taille. Celui-ci vous évitera les frottements à l’entrejambe, qui finiront par vous obliger à abandonner assez tôt. 

Optez également pour un haut respirant, pour rester toujours au frais et sec, grâce au matériau absorbant votre transpiration. Choisissez celui qui dispose de poches pour ranger vos affaires (téléphone, cartes routières, entre autres). Vous y trouverez aussi des chaussures VTT pas chères, pour bénéficier d’un confort optimal malgré l’effort.

Avant de prendre le départ, pensez à vérifier l’état général de votre VTT. Outre le gonflage des pneus, assurez-vous qu’ils ne sont pas encore trop lisses pour le terrain que vous allez attaquer. Voyez également l’état des freins, ils doivent avoir le mordant suffisant pour répondre à la moindre sollicitation, à la demande d’un arrêt d’urgence par exemple, ou pour contrôler votre équilibre. 

La transmission, le dérailleur et les diverses commandes doivent également fonctionner de manière optimale. Un dysfonctionnement de l‘un seul de ces éléments pourrait en effet provoquer un accident grave, étant donné le type de terrain sur lequel vous allez évoluer.

Révisez votre position au besoin. Au fil du temps et des déplacements, il se peut que vous ressentez des douleurs ou une posture qui ne vous convient pas. Comme vous avez emporté votre kit de réparation, des clés vous aideront à trouver la bonne hauteur de selle et de guidon, ou la position de pédaliers. Si vous ne vous sentez pas à l’aise sur votre vélo, vous n’irez pas bien loin.

Enfin, n’oubliez pas de vous munir de vos équipements de protection individuels, notamment le casque et les lunettes. Une chute peut toujours arriver, et le casque vous sauvera la mise. De même, durant vos déplacements, la végétation peut venir fouetter votre visage. Les lunettes protègeront vos yeux des coups imprévus qui pourraient être fatals.

La mise en pratique

Le départ est donné, et vous voilà au milieu d’une horde de VTTistes. Malgré l’adrénaline, ne cherchez pas à suivre le rythme de ceux qui ont déjà plus d’expérience que vous. Trouvez votre propre rythme et maintenez-le, vous en tirerez plus de plaisir qu’en essayant de vous concentrer à faire comme les autres. 

Il en va de même pour la technique. En tant que débutant, vous avez le droit à l’erreur, mais en apprenant des autres et en vous donnant le temps de trouver votre propre façon, vous pouvez peut-être réaliser un sans-faute. Le VTT demande en effet une bonne maîtrise physique et technique. Commencez doucement et améliorez-vous durant vos différentes sorties. Avec le temps, vous serez l’égal, ou meilleur que les autres.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments