Comment s’améliorer au basketball ?

Dernière mise à jour: 14.07.20

 

Être à la fois obligé de dribbler pendant tous les déplacements n’est pas toujours donné à tous, surtout si l’on n’est que très peu habile. Vous désirez vous améliorer ? La bonne nouvelle c’est que cela est tout à fait possible avec un peu d’entraînement et de la motivation.

 

Adopter les bonnes positions de dribble

Avant de vouloir tenter un shoot ou un 3 points, il est important d’adopter les bonnes positions de dribbles, car si cela n’est pas assez maîtrisé, vous risquez fort de vous faire piquer le ballon par le défenseur. Il est donc temps d’enfiler vos nouvelles chaussures de basket et d’apprendre ou de réapprendre à dribbler. Pour cela, il importe que vos genoux puissent être en flexion et écartés de manière à être bien alignés à vos épaules. L’enjeu est ici de tenir bien droit malgré le fait que vous allez devoir subrepticement vous pencher vers l’avant en prenant appui sur vos orteils. De même, si vous désirez réussir à bien dribbler, il faudra essayer de ne pas se tenir tout droit telle une planche et surtout, faites en sorte de ne pas faire rebondir la balle au-delà de votre taille.

– Dribbler avec chaque main

Si vous débutez tout juste en la matière, il va falloir tout d’abord que vous vous habituiez aux mouvements de la balle, cela vous permettra de déterminer la force que vous devez déployer pour obtenir un rebond idéal. Comme il ne s’agit pas d’un tour de magie, à moins d’être un basketteur né, il est impossible de réussir un dribble mouvementé au premier essai, d’où l’importance de vous entraîner avec une seule main pour commencer. Lorsque vous vous sentez bien rodé, vous pouvez vous déplacer petit à petit, tout en alternant les forces pour faire rebondir la balle.

– Apprendre à dribbler en changeant de main

Maintenant que vous avez acquis les bonnes bases, il est temps de passer à la vitesse supérieure et de changer de main en gardant un mouvement identique. Pour ce faire, nous vous conseillons de débuter en faisant des sessions de dribbles et de sortir de votre zone de confort pour essayer de faire des zigzags.

Pour cela, enclenchez 2 pas vers le côté droit tout en avançant, puis essayez d’effectuer des rebonds pour que la balle puisse arriver vers votre main gauche. Faites ensuite 2 autres pas vers la gauche, toujours en avançant. Répétez ensuite l’exercice à souhait et lorsque vous aurez acquis les bons réflexes, essayez le tout en marchant vers l’arrière. 

 

Quelques exercices à privilégier

Pour que vos entraînements puissent être bénéfiques et vous aider à atteindre vos objectifs, il est important que vous fixiez des séries d’exercices adaptées à votre niveau et à vos compétences. Ainsi, si vous débutez en la matière, prévoyez un exercice de 20 dribbles avec la main gauche et faites de même avec votre main droite. Recommencez par la suite l’exercice 3 fois de suite avant de commencer un match d’entraînement et faites pareil à la fin de ce dernier.

Un autre exercice consiste à vous habituer à vous déplacer avec la balle. Pour commencer, il faudra marcher, puis, lorsque vous êtes en mesure de bien contrôler la balle : courez. De même, à ce niveau, nous vous conseillons d’accroître votre endurance, car lors d’un match vous passerez la majeure partie de votre temps à courir. Vous pouvez par exemple courir de la ligne de fond pour arriver à la ligne de tirs francs. Une fois au point d’arrivée, mettez-vous sur le sol et prévoyez une série de 5 pompes, pour ensuite revenir à la ligne de fond en courant. Vous pouvez élargir cet exercice en poursuivant vers la ligne de 3 points et faire un break de 10 pompes. Parcourez tout le terrain de la même manière jusqu’à la ligne de fond du côté opposé.

 

Les positions de tir

Comme le but est avant tout de mettre la balle dans le panier, il est plus qu’important de songer à améliorer votre tir. Pour ce faire, il faudra commencer par s’entraîner à shooter sans le panier. Ici, il est essentiel que la balle soit tenue convenablement avec les bouts des doigts. L’idéal, si vous ne faites que débuter, c’est de vous aider des lignes de la balle pour optimiser son placement. En effet, le secret d’un bon shoot repose sur la manière dont vous placez vos doigts. Ainsi, votre index et votre majeur doivent pouvoir se placer sur l’axe de la balle, l’autre main doit se positionner sur le côté de la balle en trouvant un juste milieu pour mieux guider la trajectoire.

Au niveau du coude, il faudra essayer de faire un angle bien droit, et il en est de même pour l’avant-bras et la main. Quand la position est acquise, fouettez maintenant la balle à l’aide de votre poignet : elle devrait pouvoir pivoter sur elle-même.

Pour vous exercer, tirez la balle en l’air, essayez de la rattraper avec une seule main et répétez à souhait. Lorsque le gestuel est bien acquis, passez à l’étape suivante : gérer le bas de votre corps. À ce niveau, les pieds doivent toujours être écartés au même alignement que vos épaules, et votre pied d’appui devra être légèrement décalé vers l’avant. Logiquement, pour shooter, vos genoux doivent fléchir pour gagner en force et le dos doit demeurer droit pour un gainage du shoot. Répétez ensuite le premier exercice en harmonisant le tout avec ce second.

Et pour finir : place à l’action ! Mettez-vous en face du panier, posez vos appuies, fléchissez vos jambes, placez la balle de manière à la mettre au-dessus de votre ligne de vision, formez un angle droit avec votre coude et sautez tout en dépliant vos genoux et en tendant le bras pour l’expulser vers le haut et vers l’avant. Et voilà, c’est dans le panier !

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments