Comment défendre sur un pivot au handball ?

Dernière mise à jour: 26.09.20

 

En handball, le pivot fait office d’éclaireur dans l’équipe. À ce poste, on entreprend des initiatives stratégiques pour gêner la progression adverse tout en se positionnant comme étant un bastion défensif pour le reste du groupe. Quels sont les gestes à effectuer pour bien tenir le poste de pivot ? Réponses dans cet article.

 

Le profil type d’un pivot

Étant un poste très exigeant tant physiquement que mentalement, avant de vous mettre dans la peau d’un pivot, vous devrez remplir quelques critères. La première qualité du pivot est l’endurance à cause de ses déplacements rapides et ses va-et-vient tout le long du terrain. Ce joueur devra également être assez robuste, car cette position doit tenir le choc.

En effet, cette position est la cible de la majorité des attaques physiques des adversaires. Finalement, la dernière condition à remplir concerne la taille. Il est évident que pour maximiser les chances d’intercepter le ballon, de longs membres seraient d’une aide précieuse.

 

Rôles principaux du pivot 

Le joueur posté à cette position subit des chocs, heurts et autres bousculades durant la totalité du match. Ces attaques se justifient par le fait que la stratégie groupale repose en majeure partie sur ses actions et décisions. En effet, il joue le rôle de perturbateur et en ce sens il va mettre la défense adverse en difficulté par toutes sortes de manières. 

Pendant ce temps, ses coéquipiers disposent du temps nécessaire à se frayer un chemin vers les buts. Chez ces handballeurs polyvalents, cet aspect offensif se complète néanmoins par un côté défensif.

Pouvant à la fois attaquer et faire rempart, le jeu tourne le plus souvent autour du pivot. Sa principale fonction consiste à identifier puis marquer le joueur adverse qui détient le ballon. Autrement dit, ces actions pourront permettre à son équipe de s’emparer de la balle et de renverser le cours du match. 

À cause de tous ces déplacements complexes et des chocs que l’on subit, jouer à cette position peut engendrer des désagréments. Pour optimiser votre confort de jeu, songez à utiliser un matériel adapté. D’ailleurs, nous avons cherché pour vous les meilleures offres pour les chaussures de handball afin de vous éviter toute blessure.

Adapter son système de défense

Même si pour marquer des points, l’attaque s’avère nécessaire, une bonne défense vous garantit de ne pas en perdre durant les phases de contre-attaques adverses. Pour mieux comprendre l’importance de ce mur protecteur des buts, il nous faut commencer par distinguer les systèmes défensifs.

Notamment, la défense en zone qui consiste à entourer le porteur de balle du camp opposé et de le surprendre en surnombre. Ce procédé implique donc que les joueurs suivent la trajectoire du ballon. Ensuite, la défense en un contre un qui comme son nom l’indique assigne un marquage individuel des joueurs adverses. Ce système vous garantit une couverture plus étendue, mais plus lâche. Et enfin, la combinaison de ces deux stratégies peut également se faire, d’ailleurs il s’agit de la défense mixte.

En ce qui concerne les initiatives que le pivot peut entreprendre, on en recense plusieurs types. En l’occurrence, la neutralisation permet de gêner la progression ennemie en l’attrapant et par la même, occasionner une faute puis un arrêt de jeu. Quant à la dissuasion, cette technique consiste à faire barrage entre les membres de l’équipe adverse afin qu’ils ne puissent pas réaliser des passes. Ensuite, avec l’interception, le défenseur peut tenter de surprendre le ballon en l’air.

 

Bien choisir sa formation

En règle générale, la disposition des sportifs sur le terrain s’effectue selon des schémas bien précis. Ces modes de répartition des joueurs démontrent le type de stratégie mis en place par le capitaine. Entre plusieurs combinaisons possibles, retenons d’abord la formation 6-0. Formant un genre de mur, elle consiste tout simplement à aligner toute l’équipe sur une même ligne défensive. D’autant plus que vous pouvez également envisager de réaliser un pressing offensif avec.

Dans cette suite d’idées, la défense en 5-1 se montre comme une disposition plus orientée vers l’attaque que celle en 6-0. Évidemment, un joueur se positionne donc plus en avant de son groupe pour perturber les attaquants. Tout en couvrant le demi-centre, le pivot doit posséder une dextérité et une agressivité lui permettant de tenir un rôle de soutien pour son équipe tout en contrant les adversaires.

En allant encore plus loin, vous découvrirez le dispositif en 4-2 qui positionne deux joueurs vers l’avant. Se révélant redoutablement efficace dans le cas où les attaquants sont des tireurs de loin, cette formation couvre plus de surface. Actifs à la limite des 9 m, les deux postes avancés protègent respectivement chaque côté du terrain. À savoir qu’ils se déplacent en fonction du sens du jeu et par conséquent, ils doivent faire preuve d’agilité et de rapidité.

Enfin, la formation en prise à deux consiste à couvrir tous les joueurs offensifs sauf l’ailier. Cette technique repose donc sur le flot de la balle, car les défenseurs suivent son orientation jusqu’à « coincer » l’un des adversaires et tenter de provoquer une mauvaise passe. Quant à l’ailier opposé, on n’y touchera pas, car il sera juste marqué par deux joueurs.

Les défenses individuelles

L’utilisation de ces techniques réactives d’une façon optimale et efficace pourrait assurer la victoire. Cependant, elles se passent majoritairement au niveau du groupe comme la disposition et le système défensif. Si ce genre de stratégie n’est pas la tasse de thé des meneurs, ils peuvent se rabattre sur des solutions individuelles parant l’attaque du camp adverse.

Les actions dissuasives peuvent se classifier en deux genres : la défense en effectuant des fautes et celle n’en nécessitant aucune. Concernant celle avec faute, le joueur peut pousser son adversaire pour éviter que celui-ci n’atteigne la zone des 9 m. Vous pourrez aussi abaisser le bras de votre opposant. Dans la deuxième catégorie, on distingue en l’occurrence les blocages qui consistent à obstruer avec le corps la progression des attaquants. Ensuite vient la réduction des angles de tir en utilisant les bras. 

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments