Comment bien profiter de son vélo d’appartement pour des résultats notables ?

Dernière mise à jour: 13.12.19

 

Les équipements d’exercices physiques sont actuellement de plus en plus présents sur le marché. En effet, ces derniers proposent plusieurs avantages aux consommateurs notamment ceux dont le temps manque pour aller dans les salles de sport. Parmi ces matériels, on distingue les vélos d’appartement. Aujourd’hui, en dehors des rameurs, ceux-ci semblent les plus populaires auprès des particuliers. Cela si bien qu’on en voit dans la plupart des foyers modernes. Si vous aussi vous êtes tenté de vous y mettre, cet article s’adresse à vous. Vous y trouverez notamment quelques conseils pour choisir votre produit, mais également des recommandations quant à l’entraînement que vous pourrez réaliser sur le dispositif en question.

 

Les différents modèles de vélo d’appartement

La sélection d’un vélo d’appartement ne se fait pas au hasard. Il existe plusieurs critères à appréhender pour pouvoir faire le bon choix. Parmi les différents spécimens proposés sur le commerce, il reste facile de se perdre. Pour éviter de se retrouver avec un matériel inadapté, l’idéal serait de se référer aux conseils des spécialistes. Ces derniers recommandent donc de d’abord définir son niveau de performance avant de se lancer dans un achat quelconque.

Ainsi, si vous êtes débutant, le poids de la roue d’inertie ne doit pas excéder les 5 à 8 kg. Par ailleurs, si vous avez une certaine habitude de ces équipements, vous pourrez aller au-delà de 9 kg jusqu’à 14 kg. Les modèles à plus de 15 kg conviendront mieux pour leur part aux professionnels.

D’autre part, vous devrez également distinguer les différents types de vélo d’appartement. Il en existe trois selon leur système de résistance. Le premier est dit manuel, car l’ajustement de difficulté de pédalage se fait par l’intermédiaire d’une molette. Ils s’avèrent plus faciles à manipuler. Les spécimens magnétiques motorisés quant à eux se composent d’aimants installés sur la roue d’inertie. Ces produits disposent d’une console via laquelle vous pourrez effectuer vos réglages. Finalement, on a les modèles ergomètres ou électromagnétiques. Plus confortable à employer, un courant électrique gère le système de freinage.

 

 

Bien déceler les différentes options disponibles sur votre vélo d’appartement

Avant de commencer à pratiquer, il vous faudra d’abord vous familiariser avec votre équipement. Pour ce faire, lisez intégralement la notice d’utilisation. Vous y distinguerez toutes les fonctions présentes sur votre matériel. Vous pourrez notamment y apprendre comment régler la hauteur de votre selle ou encore la résistance des pédales.

D’autre part, sur la plupart des produits les plus performants du moment vous verrez intégrés des programmes élaborés par des professionnels. Vous n’aurez pas ainsi à en chercher sur Internet pour commencer votre remise en forme. Pour sélectionner la séance que vous souhaitez exécuter, il vous suffira de naviguer dans la console du vélo. Si vous avez le budget, il reste préférable d’opter pour un spécimen proposant plusieurs types d’exercice. Vous serez alors en mesure de varier vos entraînements. De cette façon, vous éviterez la monotonie et la motivation vous viendra à chaque fois.

 

Vélo d’appartement : les avantages et les inconvénients

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles cet équipement est adopté par plusieurs particuliers. En dehors du fait qu’il s’agit d’un appareil ergonomique qui nous permet de nous exercer sans nous déplacer, ce produit fait aussi travailler plusieurs muscles de notre corps. Il constitue le matériel idéal pour ceux qui souhaitent améliorer leur endurance cardiomusculaire. Il nous donne également la possibilité d’avoir un meilleur souffle.   

Si vous envisagez de suivre un régime minceur, le vélo d’appartement vous aidera à obtenir plus rapidement des résultats. Comme dans la pratique de ce sport, les zones comme les mollets, les fessiers et les cuisses sont très sollicitées, la généralité de votre silhouette s’affinera et se tonifiera en conséquence.

Pour les individus peu sportifs, cet engin constitue l’idéal pour commencer en douceur. Vous pourrez grâce à lui progresser à votre rythme en ayant le choix entre plusieurs niveaux à partir de débutant à professionnel. Néanmoins, si vous voulez obtenir des résultats probants assez vite, il vous faudra faire preuve d’un peu de rigueur à la tâche. Essayez donc de ne pas régresser dans votre entraînement.

 

Bien utiliser son vélo d’appartement : les conseils

L’usage de cet équipement paraît en général simple. Toutefois, il faut un certain savoir-faire pour en tirer le maximum de profit. Premièrement, vous devrez ajuster la selle. Celle-ci doit se trouver à la bonne hauteur selon votre taille. Pour voir si elle est bien réglée, asseyez-vous dessus, vous devez avoir une légère flexion au niveau de la jambe quand vous enfilez les pédales.

Par ailleurs, vous devrez bien définir votre objectif. Sachez en ce sens que le vélo d’appartement est généralement utilisé à deux fins : soit dans le cadre d’un régime minceur, soit seulement pour garder la forme et améliorer vos performances cardio-vasculaires et pulmonaires. Dans le premier cas, vous devrez choisir une cadence et une résistance moyenne. Votre séance devra alors durer entre 45 minutes à 1 heure. Mais si vous commencez, ne forcez pas trop. Dans la deuxième situation, vous devrez travailler en intervalle. Faites donc des séquences de 30 secondes où vous alternerez un mouvement rapide et moyen. Sinon, vous pourrez également opter pour une allure plus ou moins élevée que vous tiendrez sur une période de 20 à 30 minutes.

 

 

Les consignes d’entraînement sur un vélo d’appartement

Au départ, il vous sera certainement difficile de tenir sur de longues durées d’entraînement. Pour finir la séance de 45 minutes à 1 heure, vous devrez varier votre posture. Cela afin de maximiser votre confort et ainsi avoir une meilleure endurance. Pour ce faire, vous pourrez par exemple vous appuyer sur les poignées qui font guise de guidon.

Pour ce qui est du programme à suivre, commencez d’abord par quelques minutes d’échauffement. Pédalez doucement durant cette étape. Étirez-vous en lâchant le guidon et en amenant vos mains au-dessus de votre tête. Faites cela 8 fois. Cela finit, penchez votre dos jusqu’à niveau du guidon et adoptez une allure plus rapide. Cet exercice est à réaliser 6 fois. Si vous souhaitez travailler plus en profondeur le haut de votre corps, portez le coude droit vers le bras gauche et effectuez l’inverse ceci fait. Les deux actions doivent être séparées par une séquence de pédalage. L’opération devra être faite deux fois pour chaque côté.

Pour vous détendre vos muscles en fin de séance, tenez-vous debout sur les pédales et changez de pied toute les 6 secondes. Cette position doit être gardée à 6 reprises pour chaque côté.

 

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...