Combien gagne un handballeur professionnel ?

Dernière mise à jour: 11.08.20

 

Le handball peut ouvrir la porte à la fortune aux jeunes talentueux. Toutefois, l’on ne parle pas souvent, sinon peu, de ce que gagne un professionnel de cette discipline. À l’instar de leurs homologues basketteurs ou footballeurs, ils peuvent pourtant toucher des sommes substantielles. Petit point focal sur le sujet.

 

Joueur de handball : un statut discret

Comme les différents sports d’équipe, le handball se dispute en matches locaux, régionaux, nationaux, continentaux et internationaux. Seulement, bien que disposant de millions d’amateurs à travers le monde, sa renommée reste plus discrète par rapport au football, au basketball et même au rugby. Ces trois disciplines bénéficient en effet d’un engouement à l’échelle planétaire, dont les fans se comptent désormais non plus en millions, mais en milliards. Le handball semble ainsi nécessiter beaucoup plus d’efforts, pour espérer un jour arriver à un tel niveau d’intérêt.

Néanmoins, cette discipline sportive continue son bonhomme de chemin envers et contre tout, et les sympathisants ne cessent d’augmenter en nombre. Certains joueurs réussissent même à se démarquer pour arriver à atteindre le statut de star, comme l’ont fait de nombreuses figures mondialement connues de la balle ronde, de la balle orange, ou du ballon ovale. De ce fait, les revenus varient fortement au sein du handball, et les différents joueurs bénéficient d’une rémunération à la hauteur de leur mérite, mais surtout de leur cote de popularité. Même dans le cadre professionnel, les gains changent d’un joueur à l’autre dans une même équipe.

 

Salaire de base

En tant que joueur professionnel, un handballeur doit avoir suivi toutes les étapes de formation nécessaires pour pouvoir prétendre à cet emploi. Tout commence dès le plus jeune âge, vers 11 ans, dans des structures locales pour prendre les bases. Des tests sportifs après deux ans permettent ensuite d’intégrer un centre d’entraînement régional ou CER, dans l’objectif de bien se préparer à l’accession du Pôle Espoir ou d’intégrer des clubs nationaux. Le jeune pourra alors suivre un programme d’excellence, qui représente la possibilité d’ouvrir une porte pour être sélectionné en équipe de France Jeune. En cas de succès, il peut passer en équipe de France Junior, pour finalement intégrer un centre de formation des clubs professionnels.

Une fois à ce niveau, le joueur peut alors devenir titulaire dans une équipe professionnelle, et être susceptible de jouer en équipe nationale, en fonction du talent. Comme tout métier, ce rôle de joueur professionnel obtient une rémunération. Celle-ci peut changer en fonction de plusieurs paramètres, allant de la capacité du joueur à la notoriété du club. Un critère important également se rapporte au niveau de popularité du joueur, et s’il opère uniquement en local, ou à l’international. Dans tous les cas, un joueur professionnel en début de carrière gagne en moyenne entre 4000 et 5000 euros par mois. Mais le montant peut être légèrement inférieur, ou largement supérieur, en fonction des différentes conditions déjà expliquées.

Primes

Pour un joueur professionnel en handball, le salaire mensuel de base reste la principale source de revenus fixe qu’il touche dans l’exercice de sa fonction. Toutefois, il a la possibilité de l’augmenter de manière conséquente, grâce à l’existence de primes que son club peut engranger. Comme dans toute entreprise, la prime intervient suite à l’atteinte d’un objectif. Comme dans toute autre discipline sportive, la prime pour un club de handball se décroche après l’obtention d’un titre. Le principe peut s’effectuer selon laquelle le club obtient cette rétribution financière au fur et à mesure des victoires. Il peut également se matérialiser par un accord suivant lequel seule l’obtention d’un titre de haut niveau permet de décrocher le pactole.

Concrètement, outre son salaire de base, un joueur professionnel peut facilement décupler son revenu s’il réussit à mener sa carrière au sommet du podium. Il peut par exemple jouer pour un club local, puis se faire repérer par les sélectionneurs et intégrer l’équipe nationale. En exploitant son potentiel au maximum, il peut mener celle-ci au titre de champion du monde, en décrochant au passage le titre européen. Conséquemment à ces différentes actions, il peut ainsi obtenir différentes primes au titre de l’équipe nationale, mais aussi issues des différents commanditaires et supports du club dans lequel il est titularisé. En fonction de l’enjeu, il peut ainsi atteindre un revenu mensuel allant jusqu’à 50 000 euros ou plus.

Revenus publicitaires

En tant que professionnel, un joueur de handball use de son talent et de sa notoriété. Outre son salaire de base et les différentes primes régulières ou occasionnelles, il peut également se servir de sa célébrité pour s’offrir un supplément de revenus. Contrairement à un joueur entrant, celui qui dispose d’un statut de star intéresse au plus haut point les différentes enseignes commerciales, qui peuvent louer ou acheter ses services pour la promotion de leur propre image, et de leurs produits en conséquence. Les différentes marques peuvent être prêtes à investir pour acheter l’image d’un joueur, afin de représenter les meilleures chaussures de handball par exemple. Selon le niveau de célébrité et la notoriété de la marque commanditaire, le montant du contrat peut s’élever de quelques dizaines à plusieurs centaines de milliers d’euros. La durée du contrat influence par ailleurs le montant dont le joueur va bénéficier. Ce type de revenus reste le plus intéressant, et explique pourquoi il importe de tomber sur le bon club et les bons sélectionneurs, pour espérer trouver sa place dans le firmament des stars.

 

Revenus à l’international

Un autre aspect non négligeable qui peut influencer la caisse personnelle d’un joueur de handball se situe également par rapport à la nationalité du club dans lequel il joue. Dans un club local, départemental et même national, la rémunération se situe dans les sphères indiquées plus haut, primes et autres ressources incluses. Cependant, la donne change totalement pour un joueur engagé dans un club étranger. Pour simplifier, il gagne à la base un salaire d’expatrié. En tant que star, car un club étranger n’engagera qu’une star, les primes et autres revenus lui vaudront un total substantiel.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments