Casque Bontrager – Wavecel, c’est quoi ?

Dernière mise à jour: 22.09.19

 

Les concepts utilisés pour la fabrication des casques pour vélo deviennent de plus en plus sophistiqués. Le Bontrager Wavecel compte à ce jour parmi les plus prisés pour de nombreuses raisons. Bien sûr, différents cyclistes ne connaissent pas encore les avantages de cette nouveauté. Voici alors un petit brief sur le sujet.

 

Le Wavecel en quelques mots

Le Wavecel est une technologie utilisée pour sécuriser les casques dernière génération. Propre à la marque Bontrager, elle diffère du système de protection installé sur les modèles standard. En effet, la conception a été étudiée pour éviter les commotions cérébrales dues aux accidents les plus habituels rencontrés par un cycliste.

Le matériau cellulaire qui compose l’intérieur du casque se déforme à volonté. Créée par le Docteur Steve Madey et Michael Bottlag, cette structure s’avère une véritable innovation. Elle n’absorbe donc pas les chocs directs et ceux qui sont linéaires, comme le ferait un modèle à mousse. Elle permet en outre de dévier la force engendrée par l’impact pour la faire rebondir ou la renvoyer dans une autre direction. Le produit agit un peu comme un ricochet sur l’eau, mais avec moins de contrecoups.

Grâce à cela, le biker aura moins mal durant l’accident. En effet, l’utilisation d’un excellent vélo ne vous mettra pas à l’abri des mésaventures. Lors des chutes, on se confronte à des coups secs et assez durs en général. La conception de ce modèle permet en conséquence de minimiser les dégâts infligés au cycliste.

 

 

Comment fonctionne cette technologie ?

Les matériaux choisis pour la fabrication de cet article garantissent une protection optimale de la tête. En cas de chute, voici comment se déroule le processus.

Premièrement, il y a le fléchissement. Durant cette étape, le casque absorbe le plus gros de la force. Vous sentirez donc moins le choc, vous évitant ainsi d’avoir trop mal. Ensuite, il y a l’écrasement. À ce stade, la quasi-totalité de la puissance d’impact est distribuée sur le casque en entier pour l’empêcher de se concentrer sur une seule partie. C’est là que s’arrêtent les casques à mousse simple.

Ce nouveau modèle par contre exerce un phénomène de glissement qui pompe le reste de la force engendrée par l’accident. Ce dernier procédé permet d’éviter les commotions cérébrales jusqu’à 99 % par rapport à ce que ferait un article classique. Le Wavecel est passé par des tests et des évaluations de qualité effectuée par Virginia Tech. On le classe alors comme le casque vélo de route le plus performant du moment. La protection, le design et la praticité sont réunis dans un seul produit pour apporter une satisfaction totale à son utilisateur.

 

Quelle gamme choisir ?

Comme pour tous types d’articles, le Bontrager Wavecel se présente sous plusieurs versions. On compte en effet quatre spécimens différents dans la liste du fabricant.

Le Bontrager XXX Wavecel dispose d’un système Boa qui permet de fixer le casque avec une seule main. Il possède aussi une forme aérodynamique pour une pénétration dans l’air efficace. Avec ses coussinets NoSweat et le canal de silicone, vous profitez d’une bonne aération. Ainsi, vous ne risquez pas de transpirer énormément lorsque vous pédalez. Un rembourrage antimicrobien AgION a également été ajouté pour empêcher la prolifération de bactéries et la mauvaise odeur.

Le Bontrager Blaze Wavecel embarque une boucle magnétique Fidlock. Il couvre ainsi la tête sans grande difficulté. Doté d’un système de fixation frontale Blendr, le dispositif prend en charge les caméras GoPro. Il convient donc aux personnes qui aiment filmer leurs exploits en sport extrême par exemple. La couverture tombante à l’arrière apporte un surplus de protection. On y trouve en outre les coussinets NoSweat et AgION minimisant, voire empêchant la multiplication des microbes et les excès de transpiration. Cela vous permettra de vous sentir à votre aise en tout temps.

Dans le cas du Bontrager Charge Wavecel, on y remarque un système de fixation Blendr et une boucle magnétique FidLock. Chaque élément vous aide à installer aisément le casque et à le serrer sans problème. Une visière est intégrée pour vous protéger de la pluie et des coups de soleil. Les coussinets sont lavables pour assurer une bonne hygiène et ont un caractère anti-sueur.

Le Bontrager Specter Wavecel quant à lui dispose d’un système Boa, vous offrant la possibilité d’ajuster le casque facilement. La conception garantit en outre un débit d’air élevé, vous évitant ainsi de suer abondamment en pleine course. Le garnissage pointe la même commodité d’entretien empêchant les mauvaises odeurs. Un élément réfléchissant se trouve à l’arrière du casque pour que la lumière du soleil ne vous aveugle pas.

 

 

Quelques inconvénients à ne pas négliger

Lors des tests effectués par des particuliers, on a pu constater que le Bontrager Wavecel possède un poids supérieur à celui de la mousse EPS. En effet, il pèse environ 53 g de plus par rapport à son homologue. Une caméra GoPro s’ajoutant à cela, la fatigue pourrait se faire sentir assez vite. Votre nuque sera soumise à une pression élevée, surtout si vous prévoyez de rouler à vélo pendant des heures. Bien sûr, à force d’habitude, vous ne ressentirez aucune différence avec les modèles normaux.

Tenez aussi en compte du fait que les matériaux utilisés ne sont pas conçus pour recevoir plusieurs coups durs. S’il y a un impact assez puissant, ils vous protègeront efficacement, mais une seule fois. Il faudra donc remplacer le casque dans ce genre de situation. Toutefois, si vous faites plus attention, vous pourrez vous-même minimiser les chocs en tombant, ce qui évitera la détérioration totale de la technologie. Bien sûr, cela n’est pas aussi facile à faire qu’à dire.

Veillez alors à prendre en compte ces informations avant de vous lancer dans l’achat. Si vous ne vous en servez pas trop souvent, ce modèle est idéal.

 

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...