7 trucs pour bien entretenir son équipement de ping-pong

Dernière mise à jour: 06.12.19

  

Le ping-pong est un sport vif, technique et palpitant. Les sensations vécues auprès des joueurs, des entraîneurs et du public sont intenses durant un match. En revanche, le matériel utilisé est plus ou moins résistant. La table, la raquette, le filet et la balle nécessitent des soins particuliers. Et ceux, avant et après chaque partie. 

 

La balle

La balle de ping-pong s’entretient différemment de la table et de la pale. Puisqu’en plus du nettoyage, il faut aussi la réparer. Il est fréquent de se retrouver en face d’une balle déformée. On dit qu’elle est cabossée. Pour redonner à votre balle sa forme initiale, il convient de la plonger entièrement dans de l’eau bouillante. Après quelques secondes d’immersion, elle ressortira bien ronde comme neuve. La déformation de la balle est certainement due à sa conception en fine couche de plastique. Pourtant, le jeu hyper dynamique du Ping-pong en dépend.

Concernant le nettoyage, une éponge et du savon suffisent à enlever les salissures. Par contre, les petites entailles dues aux contacts avec la raquette et la table demeurent jusqu’à l’usure totale.

 

Un filet en réserve

Il est possible de polir rapidement son filet sans avoir à le détacher de la table. En effet, quelques coups sur les deux facettes avec une éponge imbibée de nettoyant suffisent.

Cependant, si le soin du matériel vous importe énormément et que vous avez en horreur les vieux filets tordus plus ou moins tachetés alors, il vous est suggéré d’avoir deux filets semblables, l’un pour la table et l’autre en réserve. Ce dernier prendra le relais quand l’autre est en mode nettoyage. Le vôtre serait alors comme neuf et demeurera opérationnel. Et par la même occasion, vous aurez le temps de décrasser en profondeur l’ancien filet en le baignant totalement.  

D’autre part, cette astuce conviendrait parfaitement à une entreprise de divertissements ping-pong. Puisque, l’image de la société véhiculée par des tables bien entretenues serait alors positive.  

 

 

Le nettoyage

Le nettoyage après utilisation est fort utile pour bien entretenir son matériel de ping-pong. Ainsi, pour agir rapidement, le recours au spray en est la solution par excellence. Car il suffit d’essuyer à l’aide d’un chiffon propre les parties appliquées et c’est tout. Ce procédé fonctionne aussi bien avec table qu’avec la raquette de ping-pong.

Cependant, si cette pratique s’avère coûteuse, il est tout à fait possible de fabriquer soi-même le nettoyant. Le temps que l’on y met est certes plus important, cependant cela permet d’économiser quelques billets. Pour avoir son dégraissant artisanal, il faut verser quelques centilitres de vinaigre dans un seau d’eau à moitié rempli. Puis mélanger le tout et ensuite appliquer le mélange sur la partie à dégraisser. Ensuite, arrosez en entier la table. Le résultat semble correct et ne diffère pas trop de celle obtenue avec la bombe ou spray.         

L’eau savonneuse à pH élevé et ses dérivées quant à eux sont classées incompatibles avec la teinture d’une table de tennis.    

 

Astuce de séchage 

Après le rinçage de la table, le moment est venu de le sécher à l’aide d’un chiffon puis à l’ombre. Pour cela, il est conseillé d’incliner obliquement la table. Cette position facilite la descente des dernières gouttes d’eau. De même les poussières ont moins de chance de se coller sur la surface inclinée que sur une zone plane. 

Mais aussi, en étant vertical, il faut à tout prix caler le côté inférieur afin qu’il ne soit pas en contact direct avec le sol. Vous éviterez ainsi les éraflures. Pour les modèles dotés de roues, cette tâche s’effectue naturellement, car il suffit de contracter la table et le tour est joué. Il est à signaler que même en étant légèrement trempé, un soleil de plomb risquerait d’endommager la peinture s’il s’agit d’un modèle pour intérieur.

 

Housse de protection

La housse de protection fait bien le job puisqu’elle contribue à la longévité du matériel. C’est une alternative idéale pour les paresseux qui n’ont pas de temps au lavage. Toutefois, le lavage est l’utilisation d’une housse sont deux choses complémentaires pour les amateurs de ping-pong. Elle joue le rôle d’abri contre les poussières, les débris végétaux, contre la précipitation : température élevée, froide, humidité, et aussi contre les légères écorchures.

D’ailleurs, on la retrouve sous différentes versions sur les rayons sport. D’autres sont plus épais, certaines sont élastiques. Il existe même des modèles transparents et étanches parfaits pour les tables extérieures. Bref, veuillez ranger après chaque partie la table dans sa housse et la raquette dans la sienne.     

 

 

Les bons gestes

À bout de nerfs, le jeu entre potes peut tourner au vinaigre. Par conséquent, la raquette en est la première victime, car il risque à tout moment d’être jeté à terre ou balancé contre le mur. Même lors des grands championnats, auprès des grands joueurs, on pourrait assister à des gestes d’humeur pareils. Cela dit, il faut se maîtriser soi-même quand on joue à ce jeu intensif. 

La maladresse quant à elle suscite un entraînement fréquent. Ainsi il faut, apprendre à gérer ses coups au risque de taper involontairement la table. Les actions de ce genre endommagent sérieusement et simultanément le matériel. Pires encore, les dégâts peuvent être irrémédiables.            

 

Emplacement 

Pour conserver au mieux son matériel ping-pong, il lui faut un emplacement sûr. Il n’est pas rare de trouver une table de billard, de baby-foot ou bien d’une table de ping-pong étalée dans un garage ou dans un hangar. Le risque encouru est énorme puisque, on est tenté de placer n’importe quoi sur la surface : ses clés, son tournevis, son marteau, sa tasse de café, son fer à soudure, sa meule voire même sa trousse d’équipement. 

Or, ce matériel de sport n’est pas conçu pour accueillir des trucs pareils. Si tel est votre condition et que le changement d’emplacement n’est guerre possible, il vaut mieux démonter la table quand le jeu prend fin et de l’incliner contre le mur. Là au moins, elle serait épargnée. Et si possible, utilisez un drap pour couvrir ne serait-ce que la partie teintée. La meilleure option demeure un emplacement en salle, réservé à l’activité.      

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 4.50 de 5)
Loading...